Fiches scientifiques de nos nouveaux adhérents

NOUVEAUX ADHERENTS

BOLOGNA Maria Patrizia
Dipartimento di scienze dell’Antichita – Glottologia
Universita degli studi di Milano
Via Festa del Perdono 7
I-20122 Milano
maria.bologna@unimi.it
Professore ordinario di glottologia e linguistica
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Linguistica indoeuropea
• Linguistica greca e latina
• Storia del pensiero linguistico
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
1973 « In margine alla interpretazione di om. Locoı », in Studi e Saggi Linguistici 13, p. 207-214
1977 « Gr. lissomai e lat. litare », in Studi e Saggi Linguistici 17, p. 139-204
1978 « Recensione a L. CH. MUELLNER, The Meaning of Homeric eucomai Through its Formulas », Innsbruck 1976, in Studi e Saggi Linguistici 18, p. 335-345
1980 « Per un’analisi descrittiva dei ‘composti’ aggettivali omerici con primo elemento peri- », in Studi e Saggi Linguisitici 20, p. 47-68
1980 « Osservazioni sulla semantica e l’etimologia di gr. ataloı e derivati », in Atti dell’Accademia Nazionale dei Lincei. Rendiconti della Classe di Scienze morali, storiche e filologiche, s. VIII, 35/1-2, p. 163-182
1981 « A proposito di uno studio di lessicologia greca », in Studi e Saggi Linguistici 21, p. 251-264
1983 « Una testimonianza di cultura ‘indoeuropea’ in Eschilo », in Studi Classici e Orientali 33, p. 287-293
1996 « Ricostruzione linguistica e lingue classiche : in margine a contributi recenti », in ACME. Annalidella Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università degli Studi di Milano 49/1, p. 131-140
1997 « Realismo rocostruttivo e ricostruzione linguistica ‘lontana’ : nota su alcuni aspetti della teoria laringalistica », in Scríbthair a ainm n-ogaim. Scritti in Mémoria di Enrico Campanile (a cura di R. Ambrosini, M. P. Bologna, F. Motta, Ch. Orlandi), Pisa, Pacini, I, p. 201-216
1998 « Comparazione morfosintattica, tipologia e ricostruzione linguistica : nota sulla frase nominale nelle lingue indoeuropee », in do-ra-qe pe-re. Studi in memoria di Adriana Quattordio Moreschini (a cura di L. Agostiniani, M. G. Arcamone, O. Carruba, F. Imparati, R. Rizza), Pisa-Roma, Istituti Editoriali e Poligrafici Internazionali, p. 111-122
2003 « Arbitrarietà e prototipicità nella categorizzazione linguistica del colore », in I colori nel mondo antico. Esperienze linguistiche e quadri simbolici. Atti della giornata di studio, Siena, 28 marzo 2001, a cura di S. Beta e M. M. Sassi, Fiesole (Firenze), Cadmo, (= I quaderni del ramo d’oro 5), p. 55-66
2003 « A semiotic view of ancient Greek ideology », in Semiotica 145/1-4, p. 301-304
2008 « Storia e tipologia nella comparazione linguistica : a proposito di un costrutto del greco omerico », in Il mio cuore è a Oriente : Studi di linguistica storica, filologia e cultura ebraica dedicati a Maria Luisa Modena Mayer (a cura di G. Aspesi, V. Brugnatelli, A. L. Callow, C. Rosenzweig), Milano, Cisalpino, p. 147-156
[2008] « Metafora e logonimia : un binomio naturale? », in Atti della Giornata di Studi su I remini per le lingue e le attività linguistiche, Napoli, 3-4 giugno 2004, in AIWN 27 (2005), p. 59-67

CURSARU Gabriela
Université d’Ottawa
Département d’études anciennes et de sciences des religions
Pavillon des Arts
70, avenue Laurier Est
Pièce 102
Ottawa (ON) Canada
K1N 6N5
gcursaru@uottawa.ca
Stagiaire postdoctoral, Université d’Ottawa
Chargée de cours, Université de Montréal
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• religion grecque
• mythologie grecque
• représentations spatio-temporelles
• imaginaire grec
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
2006 « L’épiphanie d’un dieu anonyme dans la Cyclopie homérique (Od. IX 142-152) », Archaeus. Études d’histoire des religions, X 1-2, p. 7-73
2007 « On offre un sacrifice pour la brillante Panhellas (Pindare, Péan VI 60) : enjeux identitaires et portée panhellénique des théoxénies delphiques », Cahiers d’études anciennes, 44, p. 25-40
Disponible en ligne à l’adresse suivante: http://etudesanciennes.revues.org/283
2008 « Entre est et l’ouest, à midi. Structures spatio-temporelles dans l’île de Circé (Od. X) », Les Études classiques 76. 1, p. 39-64.
2009 Thèse de doctorat : Structures spatiales dans la pensée religieuse grecque de l’époque archaïque. La représentation de quelques espaces insondables : l’éther, l’air, l’abîme marin, soutenue le 6 novembre 2009 à l’Université de Montréal, sous la direction de Pierre Bonnechère.
Disponible en ligne dans la base de données Papyrus de l’Université de Montréal : http://hdl.handle.net/1866/3275
2010 « Et les dieux errent… Figures spatiales des errances de Létô dans l’Hymne homérique à Apollon (v. 29-49) » (à paraître)
2010 « Le mythe de Dédale et d’Icare et le thème du vol ascensionnel des mortels en corps vivant » (à paraître)

DOHERTY Lilian
609 Kemp Mill Forest Drive,
Silver Spring
MD 20902 USA
ldoherty@umd.edu
Professeur, Department of Classics, University of Maryland, College Park MD, USA
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Odyssée (étude littéraire : narratologie, réception)
• Catalogue des Femmes
• critique féministe
• histoire des femmes
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
OUVRAGES
1995 Siren Songs : Gender, Audiences and Narrators in the Odyssey, Ann Arbor, University of Michigan Press
2009 Oxford Readings in Classical Studies : Homer’s Odyssey (edited volume), Oxford University Press
ARTICLES
1990 « Joyce’s Penelope and Homer’s », Classical and Modern Literature 10, p. 343-49
1991 « Athena and Penelope as Foils for Odysseus in the Odyssey », Quaderni Urbinati di Cultura Classica n.s. 39, p. 31-44
1991 « The Internal and Implied Audiences of Odyssey 11 », Arethusa 24, p. 1-42
1992 « Gender and Internal Audiences in the Odyssey », American Journal of Philology 113, p. 161-77. Réimprimé dans Greek Literature, vol. 2, éd. Gregory Nagy (NY : Routledge, 2001)
1993 « Tyro in Odyssey 11 : Closed and Open Readings », Helios 20, p. 3-15
1995 « Sirens, Muses, and Female Narrators in the Odyssey », in The Distaff Side : Representing the Female in Homers’s Odyssey, éd. Beth Cohen, Oxford University Press, p. 81-92
1996 « Performance Dynamics and the Internal Audiences of the Odyssey », Didaskalia 3:3
2001 « The Snares of the Odyssey : A feminist and Narratological Reading », in Texts, Ideas, and the Classics : Scholarship, Theory, and Classical Literature, éd. Stephen J. Harrison, Oxford University Press, p. 117-33
2002 « The narrative ‘Openings’ in the Odyssey », Arethusa 35, p. 51-62
2006 « Putting the Women Back into the Hesiodic Catalogue of Women », in Laughing with Medusa, éd. Miriam Leonard et Vanda Zajko, Oxford University Press, p. 297-325
2008 « Nausicaa and Tyro : Idylls of Courtship in the Phaiakian Episode of the Odyssey and the Hesiodic Catalogue of Women », Phoenix 62 , p. 63-76
2008 « The Figure of Penelope in Twentieth-Century Poetry by American Women », in American Women and Classical Myths, éd. Grégory A. Staley, Waco, Texas, Baylor University Press
2009 Article « Gender » in Homer Encyclopedia, éd. Margalit Finkelberg, Oxford, Blackwell publishing (à paraître)

GAGLIARDI Paola
via Due Torri, 21
85100 Potenza
paolagagliardi@hotmail.com
Docente di Latino e Greco presso il Liceo Classico Statale « Quinto Orazio Flacco » di Potenza
Docente a contratto di Fondamenti teorico-metodologici della Letteratura latina e di Fondamenti teorico-metodologici della Letteratura greca presso la SSIS dell’Università degli Studi della Basilicata
Docente a contratto di Esercitazioni di lingua greca e di Esercitazioni di lingua latina presso l’Università degli Studi della Basilicata
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Seneca
• Cicerone
• Virgilio
• Cornelio Gallo
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
2006 « Il lamento di Elena e il finale dell’Iliade », Seminari Romani di Cultura Greca 9, p. 29-57
2006 « I lamenti di Andromaca nell’Iliade », Gaia 10, p. 11-46
2007 I due volti della gloria. I lamenti funebri omerici tra poesia e antropologia, Bari
2007 « L’abero e il guerriero. Origine, funzione e storia di un topos omerico », Silvae 20, p. 5-42

KARAKANTZA Efimia D.
Department of Philology,
University of Patras
Greece
effykar@gmail.com
Lecturer in Ancient Greek Literature
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Epic poetry, Lyric poetry, Attic drama
• Approaches to Greek myths
• Construction of the notion of gender in archaic and classical poetry
• Myths and the ideology of polis
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
OUVRAGE
2004 Ancient Greek Myths. The discourse of the 20th century on their nature and interpretation, Athens (in Greek)
ARTICLES
1997 «Odysseia or Penelopeia? An assessment of Penelope’s character and position in the Odyssey», MÉTIS, Revue d’anthropologie du monde grec ancien 12, p. 161-179
2001 «The sexual servitude of Odysseus ; An interpretative approach to Κirke and Κalypso episodes in the Odyssey», Proceedings of the 11th Conference of the Federation International des Etudes Classiques (FIEC) [Kavala, August 1999], Athens, v. Ι, p. 468-481
2003 «The semiology of rape ; The meeting of Odysseus and Nausikaa in book 6 of the Odyssey», Classics Ireland 10, p. 8-26
2003 «Five ways of reading the Odyssey», Palimpsiston 18, p. 29-53 (in Greek)
2004 «Literary rapes revisited. A study in literary conventions and political ideology» MÉTIS, n.s. 2, p. 29-45
2007 «From the reason of mythos to the reason of polis. Mythical narratives and the Greek polis. Case studies : Sophocles’ Philoctetes and Euripides’ Bacchae», Proceedings of the Symposium Mythos with Logos (Ikaria, 17-20/6/2005), Athens, p. 99-118
2009 «Dark skin and dark deeds ; Danaides and Aigyptioi in a culture of light» in Light and Darkness. Myth and Religion in Greek Antiquity, Lexington Books, Lanham MD, USA (Series : Greek Studies: Interdisciplinary Approaches. Series editor : G. Nagy – à paraître)
2009 «Throwing out the menos with the bath water. Sophocles vs Stein in the 2007 production of Electra by the National Theatre of Greece» in Reception of Ancient Greek and Roman Drama (special edition of the Institute of Classical Studies, London. General editor : M. Edwards – à paraître)

TAGLIABUE Aldo
Via Sottocorno 71/B
20099 Sesto San Giovanni
Milano – Italy
aldo.tagliabue@email.it
Postgraduate student
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Homer and the epic traditions of Ancient Greece
• The Ephesiaca of Xenophon of Ephesus
• Presence of Homer in the Greek novel
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
2009 « L’epos di Corinto e Omero », Acme LXII, II, p. 87-115

ZIEBA Lucja
Nadelberg 6
CH-4051 BASEL
Lucja.zieba@unibas.ch
Etudiante doctorante à l’Universté de Bâle
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• religion (rites) et myhe dans Homère
• image littéraire dans l’epos homérique
ZURBACH Julien
Ecole normale supérieure
45 rue d’Ulm
75005 Paris
julien.zurbach@gmail.com (de préférence)
Julien.Zurbach@ens.fr
MCF en histoire grecque à l’Ens Paris
Centre d’intérêts dans le domaine de la recherche :
• Epigraphie mycénienne
• Archéologie du Bronze récent, de l’âge du Fer et de l’époque archaïque : territoires, environnement, production céramique
• Histoire économique et sociale, notamment rurale, de la Grèce archaïque et classique
Principales publications intéressant le Centre d’Études Homériques et la Grèce archaïque :
2003 « Schriftähnliche Zeichen und Töpferzeichen in Troia », Studia Troica 13, p. 113-130
2005 « Pratique et signification de l’incinération dans les poèmes homériques. Quelques observations », dans L. BACHELOT et alii (éd.), Entre mondes orientaux et classiques : la place de la crémation (Colloque de Nanterre, 26-28 février 2004), Ktèma 30, p. 161-171
2005 « L’agriculture institutionnelle dans le monde mycénien », dans J.-C. MORENO GARCIA (éd.), L’agriculture institutionnelle en Egypte ancienne (Colloque de Lille, 2002), Cahiers de recherches de l’institut de papyrologie et d’égyptologie de Lille 25, p. 313-328
2006 « L’Ionie à l’époque mycénienne. Essai de bilan historique », dans O. MARIAUD – R. DESCAT (éd.), Territoire, organisation de l’espace et cadres sociaux de l’Ionie pré-classique (Actes de la journée d’études de Bordeaux, 5 mars 2004), REA 108, p. 275-301
2006 « Les vases inscrits en linéaire B : tentative d’interprétation globale », Mitteilungen des Deutschen archäologischen Instituts. Athenische Abteilung 121, p. 13-71
2009 « Paysanneries de la Grèce archaïque », Histoire et sociétés rurales 31, p. 9-44
2010 « Colonisation et question foncière. À propos des apoikiai archaïques », à paraître dans l’Annuario della Scuola archeologica italiana di Atene
2010 « La ‘société homérique’ et le don », dans Gaia 13, p. 57-79.

article par Christophe Cusset

Musique et paysage pastoral
dans la poésie bucolique de Théocrite

Christophe Cusset
ENS LSH

Le monde pastoral est un monde incontestablement associé à la musique : qu’il s’agisse de David et de sa lyre dans l’Ancien Testament, des pâtres joueurs de flûte dans les Idylles de Théocrite ou des bergers qui peuplent les romans de Jean Giono, il n’est pas un gardien de troupeau qui ne s’exerce au long des jours à tel ou tel instrument de musique. Cette place de la musique dans l’univers pastoral est telle qu’il ne me semble pas qu’on puisse la réduire à un simple passe-temps, à une simple occupation pour tromper la longueur des jours et les moments de passivité dans la garde du troupeau : il y aurait des activités secondaires plus lucratives en ce cas. Je voudrais ici montrer, en prenant pour domaine d’étude les Idylles de Théocrite, combien la musique est intrinsèquement liée à la vie des pâtres, mais aussi à l’espace qu’ils occupent et comment la musique est pour eux un moyen de faire communion avec l’espace où ils se trouvent, d’habiter l’espace pastoral en lui empruntant son propre mode d’être.

Mais, avant toute chose, il faut faire un rapide état des lieux de la musique dans la vie pastorale telle que la décrit Théocrite dans celles de ses idylles qui sont bucoliques . Dans ce corpus précis, il convient de constater tout d’abord la présence quasiment constante d’un instrument de musique entre les mains des pâtres. D’une façon générale, les pâtres des Idylles sont assez peu montrés dans leurs activités proprement pastorales, mais bien plus largement dans des activités poétiques et musicales — l’idylle bucolique commence au moment où les troupeaux sont mis de côté : c’est le cas tout particulièrement dans l’Idylle III où le chevrier locuteur a confié son troupeau à son ami Tityros (vers 1-4) et profite de ce temps de repos pour courtiser Amaryllis par ses chansons . Les troupeaux sont mis à ce point à l’écart que les pâtres tendent à sé définir davantage par leurs prouesses musicales que par leur application pastorale. Ils ne rivalisent pas entre eux sur la garde des chèvres, des moutons ou des vaches, mais sur leurs aptitudes à jouer de la flûte ou à composer des chansons. Corydon ainsi dans l’Idylle IV affirme « [être] quelqu’un en musique » (ἐγὼ δέ τίς εἰμι μελικτάς, vers 30) et les Idylles V et VI sont constituées par des concours de chant ; dans cette dernière, les troupeaux de vaches de Daphnis et Damoitas ne sont mentionnés qu’aux deux extrémités du poème et leur réunion en un seul lieu préfigure le match nul entre les deux poètes concurrents.
La musique apparaît bien comme essentielle en ce qu’elle constitue non pas toute l’activité journalière de ces pâtres, mais bien l’activité sur laquelle le poème est focalisée et à laquelle les pâtres s’adonnent dans le temps du poème. C’est comme si le monde pastoral n’était qu’un prétexte pour ouvrir à la musique — mais on verra qu’il y a plus qu’un simple prétexte à cette installation pastorale du poème. En tout cas, l’instrument de musique semble bien être le signe distinctif du pâtre et c’est par là que commence sans doute l’apprentissage du métier . Tous les gardiens de troupeaux dans le monde de Théocrite — ou peu s’en faut — ont un instrument de musique . L’instrument peut être parfois des plus sommaires comme le premier instrument de Lacon qui n’était qu’une pipe de roseau (καλάμας αὐλὸν, V, 7) que le berger se contentait autrefois de faire couiner (ποππύσδεν, V, 7) : le son haché et tremblotant est sans doute dû à la fois à l’inexpérience du flûtiste qu’au matériau rustique et rudimentaire de l’instrument. Mais d’ordinaire les instruments sont plus élaborés : il s’agit de l’aulos et de la syrinx. L’aulos est le premier instrument de qualité du jeune berger : le jeune Daphnis, encore adolescent, en possède un qui peut être qualifié de « beau » (VI, 43) et qu’il offre à son ami Damoitas ; le son de cette flûte double accompagne tout moment de bonheur et de contentement (cf. VI, 44-45 ; VII, 71 ), mais qui est aussi susceptible d’accompagner le travail des champs pour donner du cœur à l’ouvrage aux ouvriers (cf. X, 16 ).
Mais c’est encore davantage la syrinx qui est caractéristique du monde pastoral, peut-être parce que l’instrument est associé à la divinité champêtre de Pan qui passe pour en être l’inventeur. Son utilisation semble requérir davantage de savoir faire, comme le laisse supposer l’Idylle VI dans laquelle Damoitas, plus âgé que Daphnis, possède une syrinx. Cette flûte champêtre, à laquelle Théocrite a même consacré l’un de ses poèmes figurés, est notamment l’instrument du légendaire Daphnis, créateur mythique de la poésie pastorale : les tuyaux en sont soudés par de la cire qui donne à l’instrument une odeur de miel (I, 128-129 ), créant ainsi, pour une complétude de la douceur, une correspondance des sensations olfactive et auditive. C’est la même cire blanche que l’on retrouve dans la syrinx confectionnée par Ménalcas — la fabrication en est d’ailleurs souvent personnelle, cf. aussi IV, 28 — et c’est, dans le monde bucolique, un objet de valeur qui peut être proposé comme prix pour un concours poétique (VIII, 18-20 ) et qu’on n’offre pas à la légère (IV, 30) ; dans le cas de Daphnis, la syrinx est même constitutive de sa vie et il ne la remet, qu’au moment de sa mort au dieu Pan lui-même (I, 128-130). On comprend dès la gravité du délit dont Lacon est accusé par Comatas dans l’Idylle V, s’il a effectivement volé la syrinx de ce dernier (V, 4) : ce vol est mis sur le même plan que celui d’une toison, autre objet de valeur, mais au-delà du prix de l’objet, il en va de l’existence même du pâtre et de l’intrégrité de l’individu qui sont ainsi mises en danger. Œuvre produite par l’habileté du pâtre qui assemble de manière régulière et ordonnée la matière brute naturelle, la syrinx est finalement l’expression de l’insertion et de l’adaptation de l’être humain dans un certain milieu naturel. Etant à la fois un produit de l’art et de la nature, elle symbolise parfaitement l’état pastoral. Elle est une sorte d’intermédiaire nécessaire entre la nature et le pâtre, entre la nature et le poète.
C’est sans doute pourquoi les pâtres les plus accomplis passent pour d’excellents joueurs de syrinx. C’est le cas du chevrier Lycidas que le locuteur rencontre dans l’Idylle VII et dont il rappelle la renommée (vers 27-29) :

τὸν δ᾿ ἐγὼ ἀμείφθην· ‘Λυκίδα φίλε, φαντί τυ πάντες
ἦμεν συρικτὰν μέγ᾿ ὑπείροχον ἔν τε νομεῦσιν
ἔν τ᾿ ἀματήρεσσι.
Cher Lycidas, tous disent que tu es un joueur de syrinx vraiment exceptionnel aussi bien parmi les pâtres que parmi les moissonneurs.

Même si l’éloge de Simichidas relève de la mascarade par l’association incongrue, dans le monde bucolique, entre le terme choisi συρικτής et les deux datifs et qui ne désignent que des paysans au travail et pas des groupes de référence poétique , c’est bien d’abord néanmoins la capacité à jouer de la syrinx qui est mise en évidence. C’est aussi le cas plus surprenant du cyclope Polyphème dans les Idylles VI et XI : celui qui en effet était chez Homère un être monstrueux, dévoreur d’hommes, ignorant tout de la civilisation, connaît chez Théocrite une transformation profonde qui le fait apparaître sous un jour plus civilisé ; le Cyclope, qui connaît désormais le dieu Pan qu’il invoque (VI, 21), est totalement intégré au monde pastoral et il s’adonne donc au long des jours à la pratique de la syrinx pour feindre l’indifférence à l’égard de Galatée dans l’Idylle VI ; les airs qu’il produit sont « agréables » (ἁδέα συρίσδων, VI, 9) et il a une réputation bien établie de musiciens (XI, 38) :

Συρίσδεν δ᾿ ὡς οὔτις ἐπίσταμαι ὧδε Κυκλώπων.
Et je sais, comme personne, jouer de la syrinx ici parmi les Cyclopes.

Là encore, on voit le caractère décalé de l’éloge que Polyphème fait de lui-même, car les Cyclopes ne passent pas pour des musiciens exceptionnels et rien ne précise que l’évolution de Polyphème hors de la barbarie concerne aussi ses condisciples. Bien plus, l’éloge qu’il fait ici de lui-même en cherchant à séduire Galatée est peut-être tout à fait mensonger , comme le suggère l’allusion à la figure d’Ulysse-Personne. Mais, quoi qu’il en soit, réelle ou non à propos de Polyphème, la virtuosité à la syrinx est incontestablement un signe d’appartenance à un monde civilisé, au monde pastoral.
Cet exemple du Cyclope est décisif car il met bien en lumière l’effet essentiel de la musique de la syrinx ou de la flûte en général qui est de produire de la douceur. Cette douceur, dans le cas de Polyphème, est hyperbolique puisqu’il s’agit d’un adoucissement complet de la barbarie sauvage à la vie tranquille d’un berger vivant d’amour et d’eau fraîche. Mais elle est encore plus que cela car, grâce à la musique le Cyclope retrouve aussi une véritable paix intérieure. En effet, l’exemple du Cyclope est utilisé par le poète à des fins démonstratives dans l’Idylle XI : il s’agit d’illustrer le principe que le chant, fait de musique et de poésie, est le meilleur remède aux souffrances de l’amour. Certes Polyphème n’est pas entièrement guéri par la musique de ses souffrances amoureuses puisqu’il en fait encore le sujet de son chant et qu’il ressasse son désir et son insatisfaction. Pourtant, le Cyclope est bien en voie de guérison : celui qui souffrait autrefois de « véritables crises de folies » (ὀρθαῖς μανίαις, XI, 11), est sur le chemin de l’apaisement et s’efforce par son chant de combattre les flux et reflux de son chagrin d’amour. Comme le soulignait V. Magnien, dans une telle cure musicale, « les mouvements apportés par la musique doivent avoir de l’analogie avec ceux que produit la passion elle-même » . Et de fait, tout au long de son chant, Polyphème revient sur son amour et le tourment qui en résulte pour s’en détacher au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’il puisse effectivement objectiver sa douleur en s’interpelant comme un autre lui-même au vers 72 : ὦ Κύκλωψ, Κυκλώψ, πᾷ τὰς φρένας ἐκπεπότασαι ; « Cyclope, Cyclope, où s’est envolée ta raison ? ». Par cette distance prise à l’égard de soi-même, le Cyclope s’efforce de maîtriser sa passion et, en essayant de retrouver la voie de la raison, est sur la voie d’une paix intérieure retrouvée, d’une certaine douceur de vivre parmi les autres, et de passer « pour quelqu’un dans le pays » (ἐν τᾷ γᾷ κἠγών τις φαίνομαι ἦμεν, XI, 79), au lieu de se morfondre dans son chant solitaire et de se fourvoyer à jouer un faux Ulysse. Là encore, le Cyclope se méprend, ne comprend pas les rires des jeunes filles à son endroit, mais il n’en souffre pas et n’y voit qu’une agréable gaieté sans malice. Le Cyclope retrouve ainsi, grâce à la musique (μουσίσδων, XI, 80), la naïveté, l’ingénuité que la passion lui faisait perdre.
Les mêmes effets se retrouve avec d’autres modalités ailleurs. Dans le cadre bucolique de l’Idylle VI, on voit que la querelle (πρᾶτος ἔρισδεν, VI, 5) qui est à l’origine du concours de chant entre Damoitas et Daphnis, se résout en une heureuse harmonie, à la fois sentimentale et musicale , qui replonge les concurrents dans une douce quiétude, en l’absence d’un vainqueur et d’un vaincu (cf. VI, vers 42-46). Cette même douceur caractérise le son de la syrinx du chevrier anonyme de l’Idylle I, et d’une façon plus générale, celui de tout instrument à vent, comme se plaît à le rappeler, à l’imitation de Polyphème, le jeune bouvier éconduit et dépité de l’Idylle XX dont l’authenticité est contestée (XX, vers 28-29) :

ἁδὺ δέ μοι τὸ μέλιcμα, καὶ ἢν cύριγγι μελίcδω,
κἢν αὐλῷ λαλέω, κἢν δώνακι, κἢν πλαγιαύλῳ.
Doux est mon chant, que je fasse chanter ma syrinx, babiller ma flûte, mon pipeau, ou ma flûte traversière.

C’est bien un univers de douceur sonore que met en œuvre le jeu de la flûte, par une espèce de pureté naturelle retrouvée derrière l’apprentissage technique de la musique. C’est une douceur totale, qui fait participer tout l’être qui la perçoit dans son immatérialité même à la douceur générale du paysage. La musique produit un véritable transport dans un univers protégé, sans heurt ni secousse, où le temps s’écoule sans faire de bruit, sans soubresaut. Le son de la flûte qui envahit l’espace de son inanité sonore fait participer aussi bien l’auditeur que le joueur à la vie parfait du monde pastoral dont la douceur est le maître-mot. C’est ce que l’on trouve suggéré dans la juxtaposition de différents types de douces sonorités à l’ouverture du chant de Daphnis dans l’Idylle IX (IX, vers 7-8) :

ἁδὺ μὲν ἁ μόσχος γαρύεται, ἁδὺ δὲ χἀ βῶς,
ἁδὺ δὲ χἀ σῦριγξ χὠ βουκόλος, ἁδὺ δὲ κἠγών.
Doux est le timbre du veau, doux est également celui de la génisse, doux est aussi celui de la syrinx, du bouvier et le mien propre.

L’anaphore vient au service de l’expression de cette douceur en produisant une répétition sonore qui élimine la surprise. On passe progressivement de la douceur naturelle du mugissement animal, à celle de la musique, à celle de l’art, qui est d’abord désincarné, dans la présence de la seule syrinx, avant que ne soit nommé le joueur de flûte, d’abord dans sa fonction de bouvier qui le rattache encore à l’animal, puis dans sa simple ipséité. Ces glissements progressifs permettent d’installer la musique de Daphnis dans le cadre pastoral, sans qu’elle n’y apporte aucun désagrément ni aucun dérangement, mais au contraire en s’y situant dans le prolongement direct des sons de la nature.
D’une autre manière dans l’Idylle I, ce n’est pas la transition entre nature et art qui est soulignée, mais la complémentarité et le raffinement que l’art musical apporte par rapport à la nature (I, vers 1-11):

ΘΥΡΣΙΣ
Ἁδύ τι τὸ ψιθύρισμα καὶ ἁ πίτυς, αἰπόλε, τήνα,
ἁ ποτὶ ταῖς παγαῖσι, μελίσδεται, ἁδὺ δὲ καὶ τύ
συρίσδες· μετὰ Πᾶνα τὸ δεύτερον ἆθλον ἀποισῇ.
αἴ κα τῆνος ἕλῃ κεραὸν τράγον, αἶγα τὺ λαψῇ·
αἴ κα δ᾿ αἶγα λάβῃ τῆνος γέρας, ἐς τὲ καταρρεῖ
ἁ χίμαρος· χιμάρω δὲ καλὸν κρέας, ἔστε κ᾿ ἀμέλξῃς.
ΑΙΠΟΛΟΣ
ἅδιον, ὦ ποιμήν, τὸ τεὸν μέλος ἢ τὸ καταχές
τῆν᾿ ἀπὸ τᾶς πέτρας καταλείβεται ὑψόθεν ὕδωρ.
αἴ κα ταὶ Μοῖσαι τὰν οἴιδα δῶρον ἄγωνται,
ἄρνα τὺ σακίταν λαψῇ γέρας· αἰ δέ κ᾿ ἀρέσκῃ
τήναις ἄρνα λαβεῖν, τὺ δὲ τὰν ὄιν ὕστερον ἀξῇ.

THYRSIS
Il est doux lui aussi, ô chevrier, le murmure de ce pin-là, qui chante à côté de ces sources ; non moins doux le son de ta syrinx. Après Pan, tu remporteras le second prix. Si lui choisit le bouc cornu, toi tu prendras la chèvre ; mais si comme présent c’est la chèvre qu’il prend, à toi revient la chevrette ; et la chair de la chevrette est bonne, jusqu’à ce qu’on la traie.
LE CHEVRIER
Plus doux, berger, est ton chant que le bruit de cette eau-là qui s’égoutte en tombant du haut de ce rocher. Si les Muses en don emmènent la brebis, tu prendras comme présent l’agneau nourri au parc ; mais s’il leur plaît de prendre l’agneau, tu emmèneras après elles la brebis.

Dans cette ouverture de l’idylle, la musique est partout présente, aussi bien dans les sonorités, que le rythme, comme s’il s’agissait de l’annonce d’une poésie nouvelle. Pour ce qui est du rythme, la diérèse bucolique s’observe à tous les vers et aucun vers jusqu’au vers 9 ne contient de spondée, ce qui confère au vers une plus grande légèreté. La poésie bucolique est caractérisée par une régularité apaisante, en même temps que d’une douce légèreté qui lui évite de subir trop rudement le carcan métrique. En outre, ce rythme est vivifié par un travail subtil sur les sonorités afin que l’idylle, comme la syrinx elle-même qu’elle évoque d’emblée, ait un son clair et limpide qui est suggéré par la répétition des voyelles fermées [i] et [u] dans les premiers vers (cf. Ἁδύ τι, ψιθύρισμα, πίτυς, μελίσδεται, συρίσδες…). On constate que là encore l’adjectif ἁδὺ est placé en position emphatique et qu’il est répété de manière insistante. Cette « douceur » est est bien centrale dans l’univers bucolique, mais on constate ici une différence par rapport à l’Idylle IX . La douceur en effet semble s’étendre au monde alentour : tout en qualifiant le son de la syrinx, la douceur devient plus largement celle du lieu de « performation » poétique, celle du paysage pastoral. Du fait même d’une construction syntaxique délicate, le poème invite à souligner plus efficacement que le jeu du chevrier a les mêmes qualités que la nature elle-même, mais cette vision poétique de la nature est très artificielle, comme le signale l’ordre des mots maniérés et la phrase qui juxtapose des éléments-clés du locus amoenus bucolique : la musique de la nature et la nature elle-même; les termes ψιθύρισμα et μελίσδεται sont en effet transférés de la sphère humaine et musicale à la nature, de façon à amplifier la relation entre la musique et le paysage pastoral. Du point de vue des sonorités, on retrouve en effet la même séquence -υρισ- dans ψιθύρισμα et dans συρίσδες.
La réponse du chevrier est construite en miroir par rapport à celle de Thyrsis, de sorte que le mouvement allant de la nature à la musique humaine est inversé : cette fois, le rapprochement part de la chanson du berger pour aller vers le phénomène naturel, le bruissement de l’eau, souligné par l’allitération en gutturales . Cette disposition a pour effet d’insérer la musique instrumentale et vocale, au cœur d’une autre musique, naturelle celle-ci, produite à la fois par le souffle du vent et par le murmure de l’eau qui coule, source ou cascade. Cette imbrication met en valeur la musique du paysage, qui est première et sert de cadre à la musique humaine. La musique des pâtres n’a de valeur qu’à l’aune de la musique de la nature pastorale.
C’est d’ailleurs l’une des raisons qui me paraît sinon expliquer, du moins justifier le caractère squelettique et monotone du paysage pastoral dans le corpus théocritéen. Le paysage est en effet toujours réduit au strict minimum du locus amoenus, sans que la description soit poussée très avant : il ne faut pas y voir un désintérêt du poète pour les paysages. L’aspect minimaliste du paysage tient, en partie au moins, à ce qu’il a une fonction d’encadrement sonore et de faire-valoir sonore par rapport aux chants des pâtres eux-mêmes qui s’y installent. Du point de vue de la musique, il suffit en effet d’une source qui produise une susurration continue, sur laquelle viennent se greffer et le chuchotis des arbres agités par une brise légère, et le gazouillis de quelques oiseaux qu’ils hébergent, et le babil de la cigale. On voit en effet que, bien souvent, ce sont les notations sonores qui sont les plus précises ou les plus importantes dans la description de ce type de paysage, au détriment d’autres notations, notamment visuelles. On peut en donner comme exemple la fameuse description du domaine de Phrasidamos dans l’envoi des Thalysies (VII, vers 135-142) :

πολλαὶ δ᾿ ἄμμιν ὕπερθε κατὰ κρατὸc δονέοντο
αἴγειροι πτελέαι τε· τὸ δ᾿ ἐγγύθεν ἱερὸν ὕδωρ
Νυμφᾶν ἐξ ἄντροιο κατειβόμενον κελάρυζε.
τοὶ δὲ ποτὶ cκιαραῖc ὀροδαμνίcιν αἰθαλίωνεc
τέττιγεc λαλαγεῦντεc ἔχον πόνον· ἁ δ᾿ ὀλολυγών
τηλόθεν ἐν πυκιναῖcι βάτων τρύζεcκεν ἀκάνθαιc·
ἄειδον κόρυδοι καὶ ἀκανθίδεc, ἔcτενε τρυγών,
πωτῶντο ξουθαὶ περὶ πίδακαc ἀμφὶ μέλιccαι.
Au-dessus de nous, descendant sur nos têtes, nombre de peupliers et d’ormes vibraient ; tout près, une eau sacrée froufroutait en s’épanchant depuis l’antre des Nymphes. Et, contre les branches ombreuses, brûlées par le soleil, les cigales babillaient à grand’peine ; la grenouille, au loin, faisait entendre son cri dans les fourrés de ronces épineuses ; alouettes et chardonnerets chantaient et la tourterelle gémissait ; les rousses abeilles à l’entour des fontaines voletaient.

Dans ce décor qui bénéficie, contre l’habitude de Théocrite, d’une véritable description et qui est le point d’aboutissement du cheminement des personnages de l’idylle, nous pouvons constater l’importance de la dimension sonore. Les arbres qui s’agitent au début de la description produisent une vibration sonore que s’efforce de rendre le travail sur les allitérations des occlusives ; immédiatement après est signalé l’incontournable murmure de l’eau qui assure un continuum sonore ; viennent ensuite s’ajouter les bruits des animaux qui ont ici un lien évident avec le chant et la musique : l’inévitable cigale qui est un double symbolique du poète bucolique ; la grenouille qui porte ici un nom peu ordinaire qui l’inscrit dans l’univers de la plainte et de la discordance douloureuse ; les différents oiseaux qui, comme les poètes, ont la capacité de « chanter » ; les abeilles, malgré leur silence, sont aussi liées à des mythes qui évoquent la poésie, comme l’histoire de Comatas ; en outre, productrices du miel, elles inventent, comme la poésie et la musique sur le plan auditif, une douceur gustative qui sert souvent de comparaison au son même de la flûte ou de la voix humaine . Toute cette musique, on le voit bien, est une sorte de sourdine sur laquelle vient se greffer la musique poétique, mais c’est bien de la douceur des sons dont le poète a besoin pour susciter le plaisir de l’écoute.
Ce plaisir de la douceur musicale partagée est sans doute à son comble à la fin de l’Idylle VI. En effet, à l’issue du concours poétique qui est né d’une rivalité entre Daphnis et Damoitas sur une question qui n’est pas dévoilé par le poète, c’est une harmonie parfaite qui est mise en place (vers 42-46) :

Τόσσ᾿ εἰπὼν τὸν Δάφνιν ὁ Δαμοίτας ἐφίλησε·
χὢ μὲν τῷ σύριγγ᾿, ὃ δὲ τῷ καλὸν αὐλὸν ἔδωκεν.
αὔλει Δαμοίτας, σύρισδε δὲ Δάφνις ὁ βούτας·
ὠρχεῦντ᾿ ἐν μαλακᾷ ταὶ πόρτιες αὐτίκα ποίᾳ.
νίκη μὲν οὐδάλλος, ἀνήσσατοι δ᾿ ἐγένοντο.
Après avoir achevé sa réplique, Damoitas embrassa Daphnis. Et l’un donna à l’autre sa syrinx, l’autre à l’un une belle flûte. Damoitas de flûter, et Daphnis le bouvier de jouer de la syrinx : de danser sur le tendre gazon, les génisses, tout aussitôt. Aucun des deux n’était vainqueur et ils restèrent invaincus.
Dans un premier temps, plusieurs signes de l’égalité des deux chanteurs sont donnés : l’échange du baiser, en signe au moins d’apaisement après la dispute ; l’échange de dons croisés entre les deux rivaux. D’un point de vue stylistique, le chiasme des noms propres entre le vers 42 et le vers 44 souligne également l’équilibre entre les deux parties, de même que le rapprochement des pronoms anonymes du vers 43. Cet équilibre est réaffirmé dans le dernier vers à la fois par la redondance de l’expression dans les deux hémistiches, et par l’emploi du néologisme οὐδάλλος qui reprend sans doute à dessein la syllabe -δα- commune aux deux noms des bergers. Mais surtout, il y a deux glissements importants qui se produisent :
– le premier est le passage de la musique vocale à la musique instrumentale ; ce passage est important car, au lieu que Daphnis et Damoitas parlent chacun à leur tour, ils peuvent désormais jouer ensemble, comme le laisse supposer l’emploi de l’imparfait duratif au vers 44 et ce jeu commun est l’expression même de leur harmonie retrouvée. La paix bucolique (il s’agit bien ici de manière symptomatique de gardiens de bœufs, parfaits représentants de cette poésie) s’exprime dans le concert des instruments.
– le second glissement est l’extension du plaisir retrouvé aux bêtes des troupeaux, c’est-à-dire symboliquement à la nature tout entière. Les génisses ont en effet une réaction spontanée (αὐτίκα) à la musique des pâtres et leur danse les fait entrer dans l’univers de l’art. La gestuelle animale, par son rythme régulier, est donnée comme l’expression artistique de l’harmonie du monde. Et à cette harmonie des sons et des cœurs, correspond la douceur tactile du gazon. On est bien là à l’apogée de la paix pastorale qui se construit par une communion du paysage et de la musique qui l’occupe.

Conclusion
Au terme de ce bref parcours théocritéen, il convient de réunir la musique et le paysage pastoral du monde bucolique. Ces deux réalités incontournables de l’univers pastoral tel qu’il est décrit par le poète semblaient a priori ne pas avoir grand chose en commun : la musique ténue d’une flûte a tout le charme de l’immatérialité propre à transporter l’âme de qui l’écoute; le paysage au contraire devrait ramener à des réalités plus concrètes d’ici-bas. Pourtant, le paysage bucolique qui est toujours réduit à son expression minimale tend lui aussi à être dématérialisé et ne se construit jamais véritablement en espace clairement défini ; ce sont plutôt quelques touches, quelques repères essentiels qui sont moins donnés pour leur pittoresque que pour leur potentialité sonore. Le paysage tend bien souvent à n’être que musical, ou à ne fournir qu’une caisse de résonance à la musique des pâtres qui l’occupent ou du poète qui le présente.

Nouvelles publications

Nouvelles publications

Albersmeier Sabine ed. 2009 Heroes: Mortals and Myths in Ancient Greece, Baltimore, Walters Art Museum.
Alexopoulou Marigo 2009 The theme of returning home in ancient Greek literature. The nostos of the epic heroes, Lewiston N.Y., Edwin Mellen Press.
Allen Nick 2009 « Iliad and Mah?bh?rata: the quarrel among the victors », Vingt ans après Georges Dumézil (1898-1986): Mythologie comparée indo-européenne et idéologie trifonctionnelle, bilans, perspectives et nouveaux domaines (VIe colloque international d’anthropologie du monde indo-européen et de mythologie comparée, Casa de Velázquez, Madrid, 27–28 novembre 2006), Budapest, Archaeolingua, 271-284.
Allen Nick 2009 « L’Odyssée comme amalgame: Ulysse en Ithaque et comparaisons sanskrites », Gaia 12, 79-102.
Aloni Antonio 2006 Da Pilo a Sigeo. Poemi cantori escrivani al tempo dei Tiranni, Alessandria, Edizioni dell’Orso.
Aloni Antonio 2009 « Un cantore, due fratelli e lo scoglio di Capo Malea », AA n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 27-35.
Arnould Dominique 2009 « Les noms des dieux dans la Théogonie d’Hésiode: étymologie et jeux de mots », REG 122, 1-14.
Aston Emma 2009 « Thetis and Cheiron in Thessaly », Kernos 22, 83-107.
Aurenty Ivan 2006 « Figures de Cyclopes dans la Rome antique », Incontri triestini di filologia classica 4, 2004-2005, Atti del Convegno internazionale Phantasia. Il pensiero per immagini degli antichi e dei moderni a cura di Lucio Cristante, 31-47.
Austin Norman 2009 « Name Magic in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty. Oxford, Oxford University Press, 91-110.
Aygon Jean-Pierre, Bonnet Corinne & Noacco eds 2009 La mythologie de l’Antiquité à la modernité: appropriation, adaptation, détournement, interférences, Rennes, PUR.
Bader Françoise 2008 « La lune et le poète: mesureur et mesureuse »,Αλεξάνδρεια. Alessandria 2, 3-37.
Barker Elton T.E. 2009 Entering the agon. Dissent and Authority in Homer, Historiography and Tragedy, Oxford, OUP.
Bartolotta Annemaria 2002 L’occio della mente. Un’eredità indoeuropea nei poemi omerici, Palermo, sans nom d’éditeur.
Bassi Karen 2003 « The Semantics of Manliness in Ancient Greece », Andreia. Studies in Manliness and Courage in Classical Antiquity, 25-58.
Bastin-Hammou Malika 2009 « L’Homère tragique d’Aristophane », Gaia 12, 133-151.
Bastin-Hammou Malika & Orfanos Charalampos 2009 Pallas 81. Kaina pragmata. Mélanges offerts à Jean-Claude Carrière, Toulouse, Presses universitaires du Mirail.
Benzi Mario 2009 « La guerre fantôme. La guerre de Troie dans une perspective archéologique » Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 445-468.
Bergren Ann L.T. 2009 « Helen’s ‘Good Drug’ », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in ClassicaStudies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 314-225.
Bertrand Jean-Marie & Richer Nicolas, sous la direction de 2005 La violence dans les mondes grec et romain, Paris, Publications de la Sorbonne. Introduction, 7-31.
Bile Monique & Klein Julie 2007 « Hector et les principaux personnages féminins de l’Iliade. Étude des scholies », Gaia 11, 121-127.
Bingöl Orhan 2007Magnesia on the Meander. The city of Artemis with ‘white eyebrows‘ », Istanbul, Homer Kitabevi, Homer Archaeological Guides 6.
Biraud Michèle 2007 « Les usages du connecteur concessif ἔμπης dans l’Odyssée. De la mention explicite d’une altérité de point de vue au dialogisme implicite », Gaia 11, 53-82.
Birchler Emery Patricia 2008 « Vieillards et vieilles femmes en Grèce archaïque: de la calvitie et des rides », Langages et métaphores du corps dans le monnde antique, Dasen & Wilgaux eds, 61-72.
Blanc Alain 2008 Les contraintes métriques dans la poésie homérique. L’emploi des thèmes nominaux sigmatiques dans l’hexamètre dactylique, Paris/Leuven, Peeters, coll. Linguistique, Société linguistique de Paris XCIV.
Blank Thomas 2009 « Homers Heimat ist die Dichtung. Essay anstatt einer Rezension zu Raoul Schrott: Homers Heimat », Gymnasium 116, 5, 469-474.
Blössner Norbert 2005 « Hesiod und die ‘Könige’: zu Theogonie 79-103 », Mnemosyne 58, 23-45.
Bodiou Lydie & Mehl Véronique 2008 « De Myrrhiné à Marilyn: se vêtir, se parfumer, se montrer ou le parfum comme parure », Mètis n. s. 6, Dossier S’habiller, se déshabiller dans les mondes anciens, 13-40.
Bodiou Lydie, Mehl Véronique, Oulhen Jacques, Prost Francis & Wilgaux Jérôme, sous la direction de 2009 Chemin faisant. Mythes, cultes et société en Grèce ancienne. Mélanges en l’honneur de Pierre Brulé, Rennes, PUR.
Boismenu Gaucelm, « “La vierge sans mère”: les métamorphoses d’Athéna adolescente dans l’Odyssée », Chemin faisant. Mélanges en l’honneur de Pierre Brulé, sous la direction de Bodiou, Mehl, Oulhen, Prost & Wilgaux, 261-270.
Boitani Piero 2009 « The Shadow of Ulysses beyond 2001 », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 336-353.
Bologna Maria Patrizia 2008 « Dal mistero della ‘radice’ alla storia della ‘parola' », Incontri linguistici 31, 91-100.
Bologna Maria Patrizia 2008 « Metafora e logonimia: un binomio naturale? », AION 27, 2005 (publié en 2008), Atti della giornata di studi su i termini per le lingue et per le attività linguistiche, Napoli, 3-4 giugno 2004, 59-67.
Bologna Maria Patrizia 2008 « Storia e tipologia nella comparazione linguistica: a proposito d’un costrutto del greco omerico », Quaderni di Acme, 101, 147-156.
Bonavero Marie-Martine 2009 « L’amitié dans l’épopée: des liens entre les hommes, des liens entre leurs œuvres », BAGB 1, 186-223.
Bonnard Jean-Baptiste 2006 « “Il paraît en effet que les fils ressemblent aux pères” », Penser et représenter le corps dans l’Antiquité, sous la direction de Francis Prost et Jérôme Wilgaux, Rennes, PUR, 307-318.
Bonnechère Pierre 2007 « Divination », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 145-159.
Borgeaud Philippe & Prescenzi Paola 2008 Religions antiques. Une introduction comparée. Égypte, Grèce, Proche-Orient, Rome, Genève, Labor & Fides, (chapitre I, Philippe Borgeaud et Paola Prescenzi, « Religion et polythéisme dans l’Antiquité », 11-29).
Boulic Nicolas 2009 « «On m’appelle Outis»: une impuissance dérangeante chez Homère et Aristophane », Gaia 12, 153-182.
Boulogne Jacques 2008 « La mutilation mammaire des Amazones, un mythe de la médecine grecque? », Pallas 78, 2008, Mythes et savoirs dans les textes grecs et latins, 59-65.
Bouvier David 2009 « La voix et le « je » de Dieu chez Homère et dans la Septante », Jeux de voix. Enonciation, intertextualité et intentionnalité dans la littérature antique, Danielle van Mal-Maeder, Alexandre Burnier, Loreto Nuñez (éds.), avec la collaboration de Florence Bertholet (Echo. Collection de l’Institut d’ Archéologie et des Sciences de l’Antiquité de l’Université de Lausanne). Bern, 19-38.
Bouvier David 2009 « Le trône d’Achille: représentations de chaises et de fauteuils dans l’Iliade, regards philologique et archéologique », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 489-510.
Bréchet Christophe 2009 « Les Grecs de l’époque impériale et l’origine troyenne de Rome », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 425-444.
Brelich Angelo 2003 Mitologia, politeismo, magia e altri studi di storia delle religioni (1956-1977), a cura di Paolo Xella, Napoli, Liguori, coll. Anthropos 38.
Bremmer Jan N. 2007 « Greek Normative Animal Sacrifice », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 132-144.
Brillante Carlo 2009 « Il controverso νόστος di Agamemnone nell’Odissea (IV 512-522) », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 5-25.
Brillante Carlo 2009 Il cantore e la musa: Poesia e modelli culturali nella Grecia arcaica, Pisa, ETS, Studi e testi di storia antica 18.
Brulé Pierre 2007 La Grèce d’à côté. Réel et imaginaire en miroir en Grèce antique, Rennes, PUR.
Brun Patrice 2006 « Entre la métaphore et le concept: heurs et malheurs du qualificatif « princier » en archéologie », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 317-336.
Brunel Pierre 2009 Homère, Paris, PUF, coll. Figures et plumes.
Bruzzone Antonella 2008 « Uno spunto omerico in Furio Anziate? », Invigilata lucernis 30, 43-48.
Buchan Mark 2004 The Limits of Heroism: Homer and the Ethics of Reading, Ann Arbor, The University of Michigan Press.
Burgess Jonathan S. 2009 « Achilles’ Heel: The Historicism of the Film Troy », Reading Homer. Film and Text. Ed. by Kostas Myrsiades, Madison / Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 163-185.
Burgess Jonathan S. 2009 The Death and Afterlife of Achilles, Baltimore, The Johns Hopkins University Press.
Burkert Walter 2008 « Das frühgriechische Epos und der Orient », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200 – 700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 – 15. 2. 2009, Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler (Hrsg.), Darmstadt, Primus, 330-331.
Burkert Walter 2009 « The Song of Ares and Aphrodite: On the Relationship between the Odyssey and the Iliad », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, ed. Lillian E. Doherty, 29-43.
Cadogan Gerald 2006 « From Mycenaean to Minoan: an Exercise in Myth Making », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 49-55.
Cairns Douglas 2008 « Look both ways: studying emotion in ancient Greek », Critical Quarterly 20,4, 43-62.
Cairns Douglas L. 2009 « Weeping and Veiling: Display and Concelment in Ancient Greek Culture »,Tears in the Graeco-Romain World, Thorsten Fögen ed., Berlin, Walter de Gruyter, 37-57.
Calame Claude 2007 « Héros grecs et romains pour recomposer une identité du soi. Les approches comparatives de Lafitau et de Vico », Les autorités. Dynamiques et mutations d’une figure de référence à l’Antiquité, sous la direction de Didier Foucault et Pascal Payen, Grenoble, Jérôme Millon, coll. Horos.
Calame Claude 2008 « Fabrications grecques de l’humain: identités de l’homme civilisé et culture des autres », I Quaderni del Ramo del Oro 1, p. 33-53 (http://www.qro.unisi.it/frontend/node/6)
Calame Claude 2008 Sentiers transversaux. Entre poétiques grecques et politiques contemporaines, études réunies par David Bouvier, Martin Steinrück et Pierre Voelke, Grenoble, Jérôme Millon, coll. Horos.
Camerotto Alberto, De Vecchi Clelia & Favaro Cristina (a cura di) 2008 La nuova Musa degli eroi. Dal Mythos alla Fiction, Treviso, Liceo classico Antonio Canova di Treviso/Università Ca’Foscari Venezia.
Carastro Marcello 2009 La Notion de Khros chez Homère. Eléments pour une anthropologie de la couleur en Grèce ancienne, Grenoble, Jérôme Millon, coll. Horos.
Carlier Pierre 2006 « Les historiens et le monde mycénien, avant et après le déchiffrement du linéaire B. Quelques observations », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 291-300.
Castellani Marie-Madeleine 2009 « Troie dans le Roman de Troie de Benoît de Sainte-Maure et ses continuations (XIIe-XIIIe siècles) », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 145-163.
Catanzaro, Andrea 2008 Paradigmi politici nell’ epica omerica, Firenze, Centro Ed. Toscano, coll. Politeia 34.
Cavalli Maria Vania 2009 « Qualche riflessioni su bronzo e ferro nella Grecia di età omerica », Officina etruscologia 1, I mestieru del fuoco. Officine e impianti artigianali nell’Italia preromana, 153-160.
Cavalli Maria Vania 2009 « The Homeric Aristocratic oikos: a model of socio-economical aggregation », Gaia 12, 69-76.
Cerri Giovanni 2007 « L’Oceano di Omero: Un’ipotesi nuova sul percorso di Ulisse », Atene e l’Occidente. I grandi temi. Le premesse, i protagonisti, le forme della comunicazione e dell’interazione, i modi dell’intervento ateniese in Occidente, Atti del convegno internazionale, Atene, 25-27 maggio 2006, a cura di Emanuele Greco e Mario Lombardo, Atene, 2007: Scuola archeologia italiana in Atene, Tripodes 5, 13-51.
Cerri Giovanni 2009 « Studio sincronico del testo omerico », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 37-44.
Charlier Philippe, Poupon Joël, Goubard Murielle & Descamps, Sophie 2009 « ‘In this way they held funeral for Horse-Taming Hector’ : A Greek Cremation reflects Homeric Ritual », New Directions in the Skeletal Biology of Greece, Ed. by Lynne A. Schepartz, Sherry C. Fox, and Chryssi Bourbou, (Hesperia Supplement 43), Princeton, The American School of Classical Studies at Athens, 49-56.
Chemin faisant. Mythes, cultes et société en grèce ancienne. Mélanges en l’honneur de Pierre Brulé, sous la direction de Lydie Bodiou, Véronique Mehl, Jacques Oulhen, Francis Prost et Jérôme Wilgaux, Rennes, PUR, 2009.
Chiasson Charles C. 2009 « Redefining Homeric Heroism in Wolfgang Petersen’s Troy », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison / Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 186-207
Christensen Joel 2009 « The End of Speeches and a Speech’s End: Nestor, Diomedes, and the telos muthon », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison / Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 136-162.
Christopoulos Ménélaos 2007 « Quelques remarques sur Hélène dans l’Odyssée. À la recherche des innovations mythographiques et narratives », Gaia 11, 101-120.
Classen Carl Joachim 2008 Vorbilder – Werte – Normen in den homerischen Epen, Berlin, Walter de Gruyter, BzA 260.
Clay Jenny Strauss 2009 « Sarpédon: Aristos Heroon », Gaia 12, 15-27.
Clinton Kevin 2007 « The Mysteries of Demeter and Kore », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 342-356.
Cole Susan G. 2007 « Finding Dionysus », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 327-341.
Cook Erwin 2004 « Near-Eastern Sources for the Palace of Alcinoos », AJA 108, 43-77.
Cook Erwin 2009 « ‘Active’ and ‘Passive’ Heroics in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 111-134.
Coquin Lydie 2006 « Les descriptions homériques et leurs perceptions au siècle des Lumières », Archeologia.be: http://www.archeologia.be/
Coquin Marie-Joséphine 2007 « Λαός / στρατός et λαός / δῆμος: remarques sur les noms de l’armée et du peuple dans l’Iliade », Ktèma 32, 459-465.
Cordano Federica 2009 « Efesto in Occidente nella tradizione letteraria », Officina etruscologia 1, I mestieru del fuoco. Officine e impianti artigianali nell’Italia preromana, 147-152.
Corvisier Jean-Nicolas 2008 Les Grecs et la mer, Paris, Les Belles Lettres, coll. Realia.
Cucchiarelli Andrea 2007 « Omero e la Sibilla. Momesi e oralità nelle Cena Trimalchionis », Seeing Tongues, Hearing Scripts: Orality and Representation in the Ancient Novel, Victoria Rimell ed., Groningen, Barkhuis, ANS 7, 23-60.
Daix David-Artur 2008 « Il(s) frappaient à la ronde: remarques sur la signification de l’adverbe ἐπιστροφάδην dans les épopées homériques », REG 121, 421-442.
Daix David-Artur 2009 « Priam ou la force de l’âge », Mètis n. s. 7, p. 137-170
Dakoronia Fanouria 2008 « Mit Homer auf See », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200 – 700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 -15. 02. 2009. Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler (Hrsg.), Darmstadt, Primus, 60-62.
Danek Georg 2009 « Homer lebt », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients, Band 16), Wien, Phoibos Verlag, 9-18.
Danek Georg 2009 « Nostos und nostoi », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 45-54.
Darcque Pascal 2006 « Les Mycéniens, ces inconnus », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 175-195.
Darcque Pascal, Fotiadis Michael, Polychronopoulou éds 2006 La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., Actes de la table ronde internationale d’Athènes (21-23 novembre 2002), Athènes, EFA, BCH Suppl. 46.
Darthou Sonia 2008 « Eris dans la cité. Quelques réflexions sur les “cosmogonies” politiques », Mètis n.s. 6, 269-285.
Dasen Véronique & Wilgaux Jérôme sous la direction de 2009 Langages et métaphores du corps dans le monde antique, Rennes, PUR.
David Sylvie 2009 « Troie et Thèbes: l’image littéraire et dramatique de la cité assiégée », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 257-279.
Davidson James 2007 « Time and Greek Religion », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 204-218.
De Caro Antonio 2006 Cuncta dabant reditus. La riscrittura di Ulisse e dell’ Odissea nell’ elegia latina, Palermo, Palumbo, coll. Letteratura classica 28.
De Francesco Stefania, Giacobello Federica & Lambrugo Claudia 2009 « L’immagine delle ninfe », Ninfe nel mito e nella città dalla Grecia a Roma, a cura di Federica Giacobello & Paola Schirripa, 31-52.
Dee James H. 2001 Epitheta deorum apud Homerum: The Epithetic Phrases for the Homeric Gods, Hildesheim, Olms-Weidmann.
Delattre Charles 2009 « Protée insaisissable. Entre mythe et fiction », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 49-61.
Dentice di Accadia Stefano 2009 « Omero e l’origine della teoria degli stili », Nova Tellus. Anuario del Centro de estudios clásicos 27, 2, 107-121.
Deoudi Maria 2009 Ithake: Die Polis-Höhle, Odysseus und die Nymphen, Thessaloniki: University Studio Press,
Dickie Matthew W. 2007 « Magic in Classical and Hellenistic Greece », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 357-370.
Dignas Beate & Trampedach Kark eds 2008 Practitioners of the Divine. Greek Priests and Religious Officials from Homer to Herodotus, Washington, Center for Hellenic Studies. Hellenic Studies 30.
Dill Ueli & Römer Cornelia eds 2009 Antike Mythen: Medien, Transformationen und Konstruktionen, Berlin, Walter de Gruyter.
Dill Ueli & Römer Cornelia eds 2009 Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients, Band 16), Wien, Phoibos Verlag.
Diop Sidy 2009 « L’image troyenne et sa fonction narrative chez Darès de Phrygie et Dictys de Crète », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 121-143.
Dodson-Robinson Eric 2010 « Helen’s « Judgment of Paris » and Greek Marriage Ritual in Sappho 16″, Arethusa 43, 1-20.
Doherty Lillian, 2009 « Introduction », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Oxford, OUP, 1-17.
Doherty Lillian, 2009 « Gender and Internal Audience in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Oxford, OUP, 247-264.
Doherty Lillian, ed. 2009 « , Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Oxford, OUP.
Dowden Ken 2007 « Olympian Gods, Olympian Pantheon », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 41-55.
Drozdek Adam 2008 In the Beginning Was the Apeiron: Infinity in Greek Philosophy, Stuttgart, Franz Steiner Verla, Palingenesia 94.
Ducœur Guillaume 2009 « Le cheval d’Épéios et l’éléphant de Pradyota ou le stratagème de l’absurde », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 369-404.
Dué Casey ed. 2008 Recapturing a Homeric Legacy: images and insights from the Venetus A manuscript of the Iliad, Washington, Center for Hellenic Studies/Harvard University, Hellenic studies 35.
Dukas Kostas 2009 Omerikon lexikon diethnon lexeon. Sten anglike kai ten gallike, Athena, Euandros.
Eder Brigitte & Wagner Helene 2008 « Das homerische Brandopfer », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200 – 700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 – 15. 2. 2009. Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler (Hrsg.), Darmstadt, Primus, 199-210.
Edmunds Lowell 2009 « Expanding the context and audience response: reflections on the methodology of Carlo Brillante’s Il controverso νόστος », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 55-59.
Edmunds Lowell 2009 Interpreting Greek Myth, SIFC suppl. n.s. 7, 65-78
Eidinow Esther 2007 Oracles, Curses, and Risk Among the Ancient Greeks, Oxford, OUP.
Ekroth Gunnel 2007 « Heroes and Hero-Cults », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 100-114.
Emlyn-Jones Chris 2009 « The Reunion of Penelope and Odysseus », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 208-230.
Erler Michael 2009 « Laokoon als Zeichen. Göttliche Einwirkung und menschliche Disposition in Vergils Aeneis und bei Homer », Laokoon in Literatur und Kunst. Schriften des Symposions « Laokoon in Literatur und Kunst » vom 30. 11. 2006, Universität Bonn. Hrsg. von Dorothee Gall und Anja Wolkenhauer, Berlin, Walter de Gruyter, BzA 254, 14-31.
Escola Marc 2009 « Anne Dacier juste avant Joyce », LHT 5, Poétiques de la philologie, article en ligne, sans pagination: http://www.fabula.org/lht/5/
Etienne Roland 2002 « La Macédoine entre Orient et Occident: essai sur l’identité macédonienne au IVe s. av. J.-C. », Identités et cultures dans le monde méditerranéen antique, études réunies par Christel Müller et Francis Prost, 253-275.
Fabre-Serris Jacqueline 2009 « D’Homère à Gallus: Protée, une variation virgilienne sur une figure poétique des Amores, Silène? », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 189-201.
Farnoux Alexandre 2010 Homère, le prince des poètes, Paris, Gallimard, collection Découvertes.
Fartzoff Michel 2009 « Troie dans l’Orestie d’Eschyle. L’adaptation dramatique d’une image ambivalente »,
Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 167-185.
Fartzoff Michel, Faudot Murielle, Geny Évelyne & Guelfucci Marie-Rose éditeurs 2009 Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, ISTA.
Felton D. 2007 « The Dead », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 86-99.
Ferrari Franco 2009 « Odissea IV 514-523: un incidente orale? », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 61-62.
Filoni Andrea 2009 « Erodiano e l’accentuazione dorica (Schol. Hom. A ad B 393a Erbse) », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Convivium, 203-219.
Fingernagel Andreas 2009 « Homer im lateinischen Mittelalter », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients. Band 16), Wien, Phoibos Verlag, 47-58.
Flower Michael Attyah 2008The Seer in Ancient Greece, Berkeley, University of California Press.
Fögen Thorsten ed 2009 Tears in the Graeco-Roman World, Berlin, Walter de Gruyter.
Foley Helen P. 2009 « ‘Reverse Similes’ and Sex Roles in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 189-207.
Foley John Miles 2009 « The Maleian detour: unlocking a Homeric idiom », AEV(ANT) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 63-74.
Ford Philip 2007 De Troie à Ithaque. Réception des épopées homériques à la Renaissance, Genève, Droz, Travaux d’humanisme et Renaissance.
Fornaro Sotera 2009 « Homer in der französischen und deutschen Aufklärung », Die Antike der Moderne. Vom Umgang mit der Antike im Europa des 18. Jahrhunderts, Hrsg. von Veit Elm, Günther Lottes, Vanessa de Senarclens (Aufklärung und Moderne, Band 18), SAev(Ant)rbrücken, Wehrhahn Verlag, 229-242.
Fotiadis Michael 2006 « Collecting Prehistoric Antiquites in the 19th Century Aegean », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 175-195.
Foxhall Lin 2005, 20072 « Village to City: Staple and Luxuries? Exchange Networks and Urbanization », Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Osborne Robin & Cunliffe Barry eds, 233-248.
Frontisi-Ducroux Françoise 2009 Ouvrages de dames. Ariane, Hélène, Pénélope…, Paris, Seuil, Librairie du XXIe siècle.
Furley William D. 2007 « Prayers and Hymns », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 117-131.
Gagliardi Paola 2006 « Il lamento di Elena e il finale dell’Iliade », Seminari romani di cultura greca 9, 2, 189-217.
Gagliardi Paola 2007 « L’Albero e il guerriero. Funzione e storia di un τόπος omerico », Silvae di Latina Didaxis 20, anno VIII, 5-42.
Galhac Sylvie 2006 « Ulysse aux mille métamorphoses? », ” », Penser et représenter le corps dans l’Antiquité, sous la direction de Francis Prost et Jérôme Wilgaux, Rennes, PUR, 15-30.
Garrigues Pierre 2009 Odyssées. Essai sur les figures d’Ulysse et de l’exil, Limoges, Lambert Lucas.
Gehrke Hans-Joachim 2009 « Odysseus als griechischer Politiker », Odysseus. Irrfahrten durch die Jahrhunderte, Hrsg. von Hans-Joachim Gehrke und Mirko Kirschkowski (Rombach Wissenschaften. Reihe Paradeigmata. Band 7), Freiburg, Rombach Verlag, 19-38.
Gély Véronique 2009 « Les anciens et nous: la littérature contemporaine et la matière antique », BAGB 2, 19-40.
Geroulanos S., Tasouli A., Lymberopoulou E. & Papadopoulos K. 2009 « Homeric Injury Scenes on Ancient Greek Pottery Reveal Medical Knowledge », Science and Technology in Homeric Epics, Ed. by S. A. Paipetis (History of Mechanism and Machine Science, Volume 6), Berlin, Springer Netherlands, 269-274.
Giacobello Federica 2009 « Calypso e le altre Ninfe innamorate », Ninfe nel mito e nella città dalla Grecia a Roma, a cura di Federica Giacobello & Paola Schirripa, 53-70.
Giacobello Federica & Schirippa Paola, a cura di 2009 Ninfe nel mito e nella città dalla Grecia a Roma, Milano, Viennepierre edizioni.
Gibson Roy K. & Shuttleworth Kraus Christina eds 2002 The Classical Commentary. Histories, Practices, Theory, Leiden, Brill, Mnemosyne Suppl. 232.
Giebel Marion & Voss Johann Heinrich 2009 Homer. Odyssee. Vollständige Übertragung. Aus dem Griech. von Johann Heinrich Voß. Mit einem Nachw., einer Zeittaf. zur mykenischen Zeit und zur Geschichte des Odyssee-Textes bis zum Hellenismus, Anm. und bibliogr. Hinweisen von Marion Giebel. Lizenz des Goldmann-Verl., München.
Giesecke Annette Lucia 2007 The Epic City. Urbanism, Utopia, and the Garden in Ancient Greece and Rome, Cambridge, Mass., Center for Hellenic Studies/ Harvard.
Giovannini Adalberto 2007 Les relations entre États dans la Grèce antique, du temps d’Homère à l’intervention romaine, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, Historia Einzelschriften 193.
Gourmelen Laurent 2009 « Protée tel qu’en lui-même: les métamorphoses de la parole poétique (Odyssée IV, 351-586), Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, 27-48.
Greenwood Emily 2009 « Sounding out Homer: Christopher Logue’s Acoustic Homer », Oral Tradition 24, 2: http://journal.oraltradition.org/issues/24ii/greenwood

Grethlein Jonas 2008 « Ilias und Odyssee. Anfänge der europäischen Literatur », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200-700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 -15. 2. 2009. Badisches Landesmuseum Karlsruhe. Claus Hattler (Hrsg.), Darmstadt, Primus, 332-334.
Grethlein Jonas & Rengakos Antonios eds 2009 Narratology and Interpretation: the content of narrative form in ancient literature, Berlin, Walter de Gruyter.
Griffith R. Drew 2008 Mummy wheat. Egyptian influence on the Homeric view of the afterlife and the Eleusinian mysteries, Lanham, University Press of America.
Grossardt Peter 2009 « How to Become a Poet? Homer and Apollonius Visit the Mound of Achilles », Theios Sophistes. Essays on Flavius Philostratus’ Vita Apollonii, Ed. by Kristoffel Demoen and Danny Praet, Leiden, Brill, Mnemosyne Supplements 305, 75-94.
Grossardt Peter 2009 Achilleus, Coriolan und ihre Weggefährten: ein Plaidoyer für eine Behandlung des Achilleus-Zorn aus Sicht der vergleichenden Epenforschung, Tübingen, Günter Narr Verlag. ,
Haft Adele J. 1990 « The City-Sacker Odysseus in Iliad 2 and 10 », TAPA 120, 37-56.
Haller Benjamin 2009 « The Gates of Horn and Ivory in Odyssey 19: Penelope’s Call for Deeds, not Words », CP 104, 397-417.
Halleux Robert 2007 « Sur la fabrication de l’acier dans l’Antiquité et au Moyen Âge », CRAI juillet-octobre 2007, 1301-1318.
Halliwell Stephen 2002 The Aesthetics of Mimesis, Princeton, Princeton University Press.
Halliwell, Stephen 2009 Greek Laughter: A Study of Cultural Psychology from Homer to Early Christianity, Cambridge, CUP.
Hannah Robert 2005 Greek and Roman Calendars. Construction of Time in the Classical World, London, Duckworth.
Hannah Robert 2009 Time in Antiquity. Sciences of Antiquity, London/New York, Routledge, 2009.
Harrison Stephen 2009 « Apuleius and Homer: Some Traces of the Iliad in the Metamorphoses », Readers and Writers in the Ancient Novel, Michael Paschalis, Steliios Panayotakis, Gareth Schmeling eds., Groningen, Barkhuis, ANS 12, 169-183.
Harrison Thomas 2007 « Greek Religion and Literature », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 373-384.
Haubold Johannes 2009 « Epic Poetry », The Oxford Handbook of Hellenic Studies, Ed. by George Boys-Stones, Barbara Graziosi and Phiroze Vasunia. Oxford, OUP, 443-453.
Haug Dag T. T. 2007 « Les dialectes grecs chez Homère », Gaia 11, 11-24.
Hayes Julie Candler 2009 Translation, Subjectivity, and Culture in France and England, 1600-1800, Stanford, Stanford University Press (ch. 4 « Meaning and Modernity. Anne Dacier and the Homer Debate », ch. 6, Pope).
Höhfeld Volker ed 2009 Stadt und Landschaft Homers: ein historisch-geographischer Führer zur Troia und Umgebung, Mainz am Rhein, Philipp von Zabern.
Hunink Vincent 2008 « Homer in Apuleius’ Apology », Paideia at Play: Learning and Wit in Apuleius, Werner Riess ed., Ancient Novel Suppl. 11, 75-87.
Hunink Vincent 2009 « Hating Homer, Fighting Virgil: Books in Augustine’s Confessions », Readers and Writers in the Ancient Novel, Michael Paschalis, Steliios Panayotakis, Gareth Schmeling eds., Groningen, Barkhuis, ANS 12, 254-267.
Hunter Richard 2009 Critical Moments in Classical Literature: Studies in the Ancient View of Literature and Its Uses, Cambridge, CUP.
Hunzinger Christine 2010 « Hérodote, Histoires, livre II », Silves grecques 2010-2011, Paris, Atlande, Clefs concours Lettres classiques, 79-173, en partic. « L’influence épique », 91-96.

Iacovou Maria 2005, 20072 « The Early Iron Age Urban Forms of Cyprus », Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Osborne & Cunliffe eds, 17-43.
Iakov Daniel & Voutiras Emmanuel 2005 « Das Gebet bei den Griechen », ThesCRA III, 105-141.
Icard Noëlle 2009 « Protée ou l’iconographie impossible », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 167-185.
Instone Stephen ed. 2009 Greek Personal Religion: A Reader, Oxford, Aris & Phillips.
Ivier Marica 2009 De l’errant à l’artiste. Le rayonnement d’Ulysse dans l’œuvre de Jean Giono, Stockholm, Almqvist & Wiksell, Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Romanica Upsaliensia 78.
Jacobs David 2009 « Homer’s Depiction of the Dead Human Body. The Whole and Unified Dead Body », http://european-literature.suite101.com/article.cfm/
Jaillard Dominique 2007 « Kudos arésthai (emporter le kudos). Le kudos des rois, des guerriers et des athlètes au miroir des dieux », Gaia 11, 85-99.
Jaillard Dominique 2007 Configurations d’Hermès. Une « théogonie hermaïque », Liège, CIERGA, Kernos Suppl. 17.
Jensen Minna Skafte 2009 « In What Sense Can the Iliad and the Odyssey Be considered Oral Texts? », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 18-28.
Jensen Minna Skafte 2009 « Response to Carlo Brillante », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 103-107.
Johnston Ian 2007 Homer. The Odyssey, trans., Arlington, Richer Resources Publications.
Jolivet Jean-Christophe 2009 « Quand les poètes latins se faisaient philologues », LHT 5, Poétiques de la philologie, publication en ligne, non paginée: http://www.fabula.org/lht/5/
Jolivet Jean-Christophe 2009 « Questions d’onomastique dans la poésie augustéenne », Onomastique et intertextualité dans la littérature latine, édité par Frédérique Biville et Daniel Vallat, Lyon, collection de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée 41, série linguistique et philologique 5, 79-93.
Jong Irene J.F. de 2005 « Convention versus realism in the Homeric Epics », Mnemosyne 58, 1-22.
Jong Irene J.F. de 2002 « A Narratological Commentary on the Odyssey: Principles and Problems », The Classical Commentary. Histories, Practices, Theory, Roy K. Gibson & Christina Shuttleworth Kraus eds, 49-66.
Jong Irene J.F. de 2007 « Homer », Time in ancient Greek Literature. Studies in ancient Greek Narrative, II, Irene J.F. de Jong & René Nünlist eds, Leiden, Brill, Mnemosyne Suppl. 291, 17-37.
Jong Irene J.F. de 2009 « Between Word and Deed: Hidden Thoughts in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 62-90.
Jost Madeleine 2007 « The Religious System in Arcadia », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 264-279.
Kaufmann Helen 2006 « Decolonizing the Post-Colonial Colonizers: Helen in Derek Walcott’s Omeros », Classics and the Uses of Reception, Charles Martindale & Richard F. Thomas eds, 192-203.
Kefallonitis Stavroula 2009 « Protée, figure amphibie de l’historiographie grecque », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 107-127.
King Katherine Callen 2009 Ancient Epic, Chichester, Wiley & Sons, coll. Blackwell Introductions to the Classical World.
Koch Piettre Renée 2008 « Les Grecs et nous. L’anthropologie comparative de Marcel Detienne », Mètis n. s. 6, 345-376.
Köhnken Adolf 2009 « Odysseus’ Scar: An Essay on Homeric Epic Narrative Technique », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies. Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 44-61.
Korte Barbara 2009 « O Brother, Where Art Thou? Eine Odyssee in der Filmwelt », Odysseus. Irrfahrten durch die Jahrhunderte, Hrsg. von Hans-Joachim Gehrke und Mirko Kirschkowski. (Rombach Wissenschaften. Reihe Paradeigmata. Band 7), Freiburg: Rombach Verlag, 111-128.
Kullmann Wolfgang 2009 « Poesie, Mythos und Realität im Schiffskatalog der Ilias », Hermes 137, 1-20.
Lane Fox Robin 2008 Travelling Heroes. Greeks and their Myths in the Epic Age of Homer, London, Penguin Books.
Lanza Diego 2006 « La memoria degli dei », Dissimulazione della violenza nella Grecia antica, Giampiera Raina ed. Pavia, Ibis edizioni, 47-63 (republ. de Philologus 148, 2004).
Larson Jennifer 2007 « A Land Full of Gods: Nature Deities in Greek Religion », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 56-70.
Laufenberger Manuela 2009 « Zum Homerporträt in der Antike », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients. Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 33-38.
Le Meur Nadine 2009 « Images des enfants dans l’Iliade », REG 122, 591-607.
Le Meur Nadine 2009 « Les enfants dans l’Iliade « , Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 41-72.
Le Meur-Weissmann Nadine 2009 « Astyanax, les enfants et la guerre dans l’Iliade », Gaia 12, 29-43.
Lebeau Anne 2009 « Troie chez Euripide: cité barbare? cité vaincue », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 241-255.
Leclerc Marie-Christine 2009 « Les égarements du cœur. Remarques sur le sens de διαλέγεσθαι dans l’épopée homérique », Pallas 81. Kaina pragmata. Mélanges offerts à Jean-Claude Carrière, 35-41.
Lentini Giuseppe 2009 « A proposito di Carlo Brillante, Il controverso νόστος », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 75-81.
Lentini Giuseppe 2009 « Gioco e diritto in Omero », Gaia 12, 45-68, voir une première version en anglais dans Agora, publications électroniques (http://agora.xtek.fr/).
Léo Jean 2009 « Les fondements historiques de la Guerre de Troie », ΛΥΧΝΟΣ. Connaissance hellénique 119, avril, 2-8.
Létoublon Françoise 2009 « Athéna et son double », Pallas 81. Kaina pragmata. Mélanges offerts à Jean-Claude Carrière, 179-190.
Létoublon Françoise 2009 « Autour des Centaures », Ovide. Figures de l’hybride. Illustrations littéraires et figurées de l’esthétique ovidienne à travers les âges, études réunies par Hélène Casanova-Robin, Paris, Champion, 23-34.
Létoublon Françoise 2009 « Comparaisons et métaphores homériques: un formulaire traditionnel ou un art poétique? », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Convivium, 117-134.
Létoublon Françoise 2009 « Ilion battue des vents », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissance d’une cité emblématique, éds Michel Fartzoff, Murielle Feudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci, Besançon, PUFC, p. 29-40.
Létoublon Françoise 2009 « Poétique de la métamorphose », La métamorphose. Définitions, formes, thèmes, sous la direction de Denis Bonnecase et Anne-Marie Tatham, Gérard Monfort, 21-32.
Létoublon Françoise 2009 « Ulysse, orateur et aède », L’art de la parole, pratiques et pouvoirs du discours, sous la direction de Philippe Guisard & Christelle Laizé, Paris, Ellipses, coll. Cultures antiques, 283-302.

Lianeri Alexandra 2006 « The Homeric Moment? Translation, Historicity, and the Meaning of the Classics », Classics and the Uses of Reception, Charles Martindale & Richard F. Thomas eds, 141-152.
Lissarague François 2008 « Corps et armes; figures grecques du guerrier », Langages et métaphores du corps dans le monde antique, Dasen & Wilgaux eds, 15-27.
Llewelyn-Jones Lloyd 2007 « Gods of the Silver Screen: Cinematic Representations of Myth and Divinity », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 423-438.
Lord Albert Bates 2000, 2003 The Singer of Tales, second edition, Stephen Mitchell & Gregory Nagy eds, with audio and video CD.
Louden Bruce 2009 « The Odyssey and Frank Capra’s It’s a Wonderful Life », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison / Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 208-228.
Lowenstam Steven 2008 As Witnessed by Images. The Trojan War Tradition in Greek and Etruscan Art, Baltimore, The Johns Hopkins University Press.
Mackie C.J. 2008 Rivers of fire: mythic themes in Homer’s Iliad, Washington, New Academia Publishing.
Maehler Herwig 2009 « Ilias und Odyssee als Objekte der Forschung in der Antike », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients, Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 19-26.
Maguire Laurie E. 2009 Helen of Troy. From Homer to Hollywood, Malden, Wiley-Blackwell.
Majrani Alberto 2008 Chi ha ucciso realmente i proci ? Ulisse, Nessuno, Filottete; scoperto dopo tremila anni il protagonista nascosto dell’ Odissea, Prefazione di Giulio Giorello, Firenze, LoGisma, coll. Frecce 3.
Marks Jim 2008 Zeus in the Odyssey, Washington, Center for Hellenic Studies/ Harvard University.
Martindale Charles & Thomas Richard F. eds, 2006 Classics and the Uses of Reception, Oxford, Blackwell.
Mehl Véronique 2008 « Corps iliadiques, corps héroïques », Langages et métaphores du corps dans le monde antique, Dasen & Wilgaux eds, 29-42.
Merrill Rodney 2007 Homer. The Iliad, transl., Ann Arbor, University of Michigan.
Mirto Maria Serena 2007, 20082 La morte nel mondo classico: da Omero all’età classica, Roma, Carocci.
Momigliano Nicoletta 2006 « Sir Arthur Evans, Greek Myths and the Minoans », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 73-80.
Moreu Carlos 2008 La Guerre de Troie. Au-delà de la légende, Cugnaux, Editions Ithaque.
Mueller Martin 2009 The Iliad, second edition (first ed. 1984), London, Bristol Classical Press, Bristol Classical paperbacks.
Murnaghan Sheila 2009 « Penelope’s Agnoia: Knowledge, Power, and Gender in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 231-246.
Murray Penelope 2008 « Qu’est-ce qu’une Muse? », Mètis n. s. 6, 199-219.
Musti Domenico 2005 Nike. Ideologia, iconografia e feste della vittoria in età antica, Roma, L’Erma di Bretschneider.
Myrsiades Kostas 2009 « Introduction: Why Read Homer? », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison, 7-20.
Myrsiades Kostas 2009 « Reading the Hunfighter as Homeric Epic », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison, 229-252.
Myrsiades Kostas ed. 2009 Reading Homer. Film and Text, Madison/Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press.
Nannini Simonetta 2009 « Oralità e controfattuali », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 83-87.
Nardelli Jean-Fabrice 2010 « Homerica Nardelliana I », http://eruditionis-causa.blogspot.com/
Nardelli Jean-Fabrice 2010 « Homerica Nardelliana II », http://eruditionis-causa.blogspot.com/
Nardelli Jean-Fabrice 2010 « Homerica Nardelliana III », http://eruditionis-causa.blogspot.com/2010/03/
Nardelli Jean-Fabrice 2010 « L’Iliade, la tactique hoplitique et Latacz », http://eruditionis-causa.blogspot.com/
Nardelli Jean-Fabrice 2010 « Sur la différence de qualité entre Homère et la grande poésie cunéiforme », http://eruditionis-causa.blogspot.com/2010/03/
Ndiaye Emilia 2009 De l’indo-européen au latin et au grec. Initiation à la grammaire comparée, Bruxelles, Safran.
Nelson Eric 2008 Thomas Hobbes: Translations of Homer, 2 vols, Oxford, OUP.
Newton Rick M. 2009 « Geras and Guest Gifts in Homer », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison / Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 58-88.
Nikolsky Boris 2009 « La philia dionysiaque dans le Cyclope d’Euripide », Gaia 12, 123-131.
Nikolsky Boris 2009 « Les femmes au lavoir: une image homérique dans l’Hippolyte d’Euripide »,Gaia 12, 105-122.
Noegel Scott B. 2007 « Greek Religion and the Ancient Near East », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 21-37.
Nosch Marie-Louise B. 2006 « La réception du déchiffrement du linéaire B dans les deux Allemagnes », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 301-315.
Ogden Daniel 2007 « Introduction », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 1-17.
Ogden Daniel ed. 2007 A Companion to Greek Religion, Malden/Oxford, Blackwell Publishing, Blackwell Companions to the Ancient World.
Osborne Robin 2005, 20072 « Urban Sprawl: What is urbanization and Why does it Matter? », Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Osborne Robin & Cunliffe Barry eds, 1-16.
Osborne Robin & Cunliffe Barry eds 2005, 20072 Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Oxford, OUP-British Academy.
Pache Corinne 2008 « Mortels et immortelles dans la Théogonie »,Mètis n s. 6, 221-238.
Pagani Lara 2007 Asclepiades of Bithynia: I frammenti degli scritti omerici, Roma, Edizioni di storia e letteratura, Pleiadi 7.
Pagani Lara 2009 « Il nostos di Agamennone: problemi dell’esegesi antica e moderna », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 89-95.
Pailler Jean-Marie 2009 « Une mer vraiment dionysiaque », Pallas 81. Kaina pragmata. Mélanges offerts à Jean-Claude Carrière, 191-200.
Païpetes Stephanos A. 2008 Episteme kai technologia sta Omerika Epe, Patra, Ekd. Peri Technon.
Païpetes Stephanos A. 2008 Science and Technology in Homeric Epics, Berlin, Springer.
Pantelia Maria C. 2002 « Helen and the Last Song for Hector »,TAPA 132, 21-27.
Passakos Constantinos & De RAev(Ant)d Boele 2008 « Ancient personality: Trait attributions to characters in Homer’s Iliad », Ancient Narrative 7, 2008, 75-95.
Pellizer Ezio 2005 « Hikesia »,ThesCRA III, 194-202.
Pellizer Ezio 2008 « L’antropologo ‘classico’ « entre bêtes et dieux ». Considerazioni oziose e aperitive di un socio fondatore », I Quaderni del Ramo d’Oro 1, p. 279-290: http://www.qro.unisi.it/
Pellizer Ezio 2009 « L’anthropomorphisme des dieux dans la Grèce antique », Images of the Pagan Gods, Warburg Institute Colloquia 14, 267-280.
Perceau Sylvie 2009 « La langue secrète dans l’épopée homérique », Les écritures secrètes, La Licorne 87, 41-60.
Perpinyà Nuria 2008 Las criptas de la crítica. Veinte interpretaciones de la « Odisea », Madrid, Gredos.
Pétrucci Anne 2010 « Un autre regard sur la Guerre de Troie: «Dictys le Crétois» », ΛΥΧΝΟΣ. Connaissance hellénique, 123, 41-55.
Plichon Caroline 2009 « L’image de Troie et des Troyens dans le Rhésos », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 229-240.
Podlecki Anthony 2009 « The Odyssey-Poet and the Iliad », Epea pteroenta 18, 25-30.
Polignac François de 2005, 20072 « Forms and Processes: Some Thughts on the Meaning of Urbanization in Early Archaic Greece? », Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Osborne Robin & Cunliffe Barry eds, 45-69.
Pontani Filippomaria 2009 « Achille, occhio degli Achei (Antehomerica Ulfenbachiana) », RHT n.s. 4, 1-29.
Pralon Didier 2009 « La Polyxène de Sophocle », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 187-208.
Prioux Evelyne 2009 « Géographie symbolique des errances de Protée: un mythe et sa relecture politique à l’époque hellénistique », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 139-164.
Prost Francis 2006 « Corps primitif, corps archaïque. Athropologie et archéologie de la représentation corporelle en Grèce ancienne », Penser et représenter le corps dans l’Antiquité, sous la direction de Francis Prost et Jérôme Wilgaux, Rennes, PUR, 31-40.
Pucci Pietro 2009 « Euripides’ Writing Stategies in Foregrounding the Effects of Pity », Mètis n.s. 7, 227-245.
Pucci Pietro 2009 « The Poetry of the Theogony », Brill’s Companion to Hesiod, edited by Franco Montanari, Antonios Rengakos & Christos Tsagalis, Leiden, 37-70.
Pucci Pietro 2008 La fame di Ulisse, Roma, Le impronte degli uccelli, I marabù 15.
Raaflaub Kurt 2008 « Homer, der Dichter und seine Welt », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200-700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 -15. 2. 2009. Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler (Hrsg.), Darmstadt, Primus, 324-329.
Rabau Sophie 2009 « Pour une poétique de l’interpolation », LHT 5, Poétiques de la philologie, 19 pages en ligne: http://www.fabula.org/lht/
Raina Giampiera 2006 Dissimulazione della violenza nella Grecia antica, Pavia, Ibis edizioni.
Rau Jeremy 2008 « The Origin of the Short-Vowel Stems ΕΥ-stems in Homer », Glotta 84, 169-194.
Redfield James M. 2009 « The Economic Man », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, Oxford University Press, 265-287.
Reece Steve 2009 Homer’s Winged Words: the Evolution of Early Greek Epic Diction in the light of Oral Theory, Leiden, Brill, Mnemosyne Suppl. 313.
Regazzoni Lisa 2008 Selektion und Katalog. Zur narrativen Konstruktion der Vergangenheit bei Homer, Dante und Primo Levi, Paderborn, Fink.
Ribichini Sergio 2007 Sulle tracce del mito. Dei ed eoi greci, tra archeologia e storia delle religoni, Novara, De Agostini Periodici, coll. Archeo.
Richardson Scott 2009 « Conversation in the Odyssey », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades. Madison, 117-135.
Riss Shawn 2009 « Homer as History: Greeks and Others in a Dark Age », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades. Madison, 21-57.
Riva Corinna 2005, 20072 « The Culture of Urbanization in the Mediterranean c. 800-600 BC », Mediterranean Urbanization, 800-600 BC, Osborne Robin & Cunliffe Barry eds, 203-232.
Rolet Anne 2009 « Avant-propos » et « Petite bibliographie sélective sur Protée », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 7-23.
Rolet Anne, sous la direction de 2009 Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Interférences.
Römer Cornelia Eva 2009 « Einleitung » Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients, Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 1-8.
Ropars Jean-Michel 2008 « Le dieu Hermès dans l’Hymne homérique à Hermès », II. ΛΥΧΝΟΣ. Connaissance hellénique 115, avril 2008, 19-26.
Ropars Jean-Michel 2010 « Héphaïstos et Hypnos », ΛΥΧΝΟΣ. Connaissance hellénique 123, 26-38.
Rose Peter W. 2009 « Class ambivalence in the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, Oxford University Press, 288-313.
Rosen Ralph M. & Sluiter Ineke ed. 2003 Andreia. Studies in Manliness and Courage in Classical Antiquity, Leiden, Brill, Mnemosyne Suppl. 278.
Rotter Werner 2009 « Vom Pennälerschreck zur Kulturquelle. Wandlungen des Homerbildes », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients. Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 59-62.
Rougier-Blanc Sylvie 2009 « Architecture et urbanisme troyen. Données littéraires et données archéologiques », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 469-488.
Rougier-Blanc Sylvie 2009 « Remarques sur le vocabulaire architectural chez Hésiode », Pallas 81. Kaina pragmata. Mélanges offerts à Jean-Claude Carrière, 43-62.
Rubén Floreo 2008 « Dictis non armis, Lucrecio y el código épico », AC 77, 61-77.
Rutherford Ian 2009 « Homer and Egypt », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken. Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients. Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 27-32.
Rutherford Ian 2009 « The Philosophy of the Odyssey », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 155-188.
Sabiani Marie-Anne 2009 « Troie et la Troade, lieux de l’héroïsme grec? Les combats d’Ajax », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 209-228.
Sandnes Karl Olav 2009 The challenge of Homer. School, Pagan poets and early Christianity, London, Clark, coll. Library of New Testament Studies 400.
Sarischoulis Efstratios 2008 Motive und Handlung bei Homer, Göttingen, Vandenhœck & Ruprecht.
Sarischoulis Efstratios 2009 « Zur Etymologie und zur Bedeutung des Adjektivs ἄποτμος bei Homer im Hinblick auf potentiell bedeutungsverwandte Begriffe », Philologus 153, 3-9.
Sauge André 2008 « Le héros reconnu ne dit pas son nom: prolégomènes à une analyse du chant XIX de l’Odyssée », Mètis n. s. 6, 179-198.
Sauzeau Pierre 2007 « L’archer, le roi, la folie. De Cambyse à Guillaume Tell », Gaia 11, 175-192.
Sauzeau Pierre 2010 « Homère, Odyssée, III-IV », Silves grecques 2010-2011, Paris, Atlande, Clefs concours Lettres classiques, 15-66.
Sbardella Livio 2009, « Due re per un solo regno; l’epica omerica guarda a Sparta » Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 97-102.
Schirippa Paola 2009 « La ninfa cattiva », Ninfe nel mito e nella città dalla Grecia a Roma, a cura di Federica Giacobello & Paola Schirripa, 71-98.
Schirripa Paola 2009 « Il volto delle Ninfe: tra metamorfosi, provvisorietà e passaggio di stato », Ninfe nel mito e nella città dalla Grecia a Roma, a cura di Federica Giacobello & Paola Schirripa, 9-30.
Schmitz Christine & Bettenworth Anja eds 2009 Menschen – Heros – Gott: Weltenwürfe und Lebens-modelle im Mythos der Vormoderne, Stuttgart, Franz Steiner.
Schneider Jean 2009 « Scholies de la IVe Pythique et scholies homériques », Traduire les scholies de Pindare I. De la traduction au commentaire: problèmes de méthode, DHA Suppl. 2, éd. Sylvie David, Cécile Daude, Évelyne Geny et Claire Muckensturm-Poulle, 147-173.
Scodel Ruth 2008 Epic Facework: self-presentation and social interaction in Homer, Swansea, Classical Press of Wales.
Scott William C. 2009 The Artistry of the Homeric Simile, Hannover, N.H., Dartmough College Press, The University Press of New England.
Sens Alexander 2009 « Lycophron’s Alexandra, The Catalog of Ships and Homeric Geography », Lycophron: éclats d’obscurité, textes réunis par Christophe Cusset et Évelyne Prioux, 19-37.
Serghidou Anastasia 2006 « H. Schliemann et L. Palma di Cesnola. Du « trésor de Priam » au « trésor de Kourion »: jeux de miroir, itinéraires intellectuels et quêtes archéologiques », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 17-35.
Sforza Ilaria 2007 L’eroe e il suo doppio. Uno studio linguistico e iconologico, Prefazione di François Lissarague, Pisa, Edizioni ETS.
Shelton Kim S. 2006 « The long lasting effect of Tsoutas on the study of Mycenae », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 159-164.
Sistakou Evina 2008 Reconstucting the Epic: Cross-readings of the Trojan Myth in Hellenistic Poetry, Leuven, Peeters, Hellenistica Groningana 14.
Sluiter Ineke & Rosen Ralph M. eds. 2008 Kakos: Badness and Anti-value in Classical Antiquity, Leiden, Brill, Mnemosyne Suppl. 307.
Sommerstein Alan H. & Fletcher Judith eds 2007 Horkos. The Oath in Greek Society, Exeter, Bristol Phoenix Press.
Stafford Emma 2007 « Personification in Greek Religious Thought and Practice », A Companion to Greek Religion, ed. Daniel Ogden, 71-85.
Stafford Emma J. 2005 « Nemesis, Hubris and Violence », La violence dans les mondes grec et romain, Jean-Marie Bertrand & Nicolas Richer éds., 195-209.
Stahl Michael 2008 « Homer und die Polis. Der griechische BürgerstAev(Ant)t um 700 v. Chr. », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200 – 700 v. Chr. Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25. 10. 2008 – 15. 2. 2009. Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler Hrsg., Darmstadt, Primus, 345-349.
Steiner Deborah Tarn 2002 Images in Mind: Statues in Archaic and Classical Literature and Thought, Princeton, PUP.
Steinrück Martin 2008 The Suitors in the Odyssey. The clash between Homer and Archilochus, Frankfurt, Peter Lang, coll. Hermeneutic Commentaries 2.
Suárez de la Torre Emilio 2009 « A right proposal », Aev(Ant) n. s. 5, 2005, Omero, Forum, 109-113.
Tagliabue Aldo 2009 « L’epos di Corinto e Omero », Acme 62, fasc. 2, 87-115.
Taillardat Jean 2007 « Recherches sur les noms composés », publication posthume par M. Casevitz & J.-L. Perpillou, RPh 81, 157-162

Tapia John E. 2009 Rhetoric and centers of power in the Greco-Roman world. From Homer to the fall of Rome, Lanham, University Press of America.
Trachsel Alexandra 2009 « L’image homérique de la cité troyenne et les premiers témoignages de sa transmission », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 73-89.
Trampedach Karl 2008 « Authority Disputed: The Seer in Homeric Epic », Practitioners of the Divine. Greek Priests and Religious Officials from Homer to Heliodorus, Beate Dignas & Karl Trampedach eds Washington, Center for Hellenic Studies, Hellenic Studies 30, 207-230.
Treu Martina 2006 « ll sogno della regina », Dissimulazione della violenza nella Grecia antica, Giampiera Raina ed, Pavia, 65-101.
Treuil René 2006 « La Crète minoenne: encore un paradis perdu! », Mythos. La préhistoire égéenne du XIXe au XXIe siècle après J.-C., BCH Suppl. 46, 159-164.
Trinquier Jean 2009 « Protée en sa grotte ou le parti pris du phoque », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 63-103.
Tripodi Giacomo & Vinci Felice 2009 Iliad and Odyssey in the North of Europe. Proceedings of the Workshop Toija and the Roots of European Civilisation, Toija (Finland) August 10th 2007, Messina, Siciliano, coll. Extravagantes 7.
Tronchet Gilles 2009 « Protée volubile ou l’antre des métamorphoses captives (Ovide, Métamorphoses XI, 221-265) », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 203-249.
Van Mal-Maeder Danielle 2006 « Mémoire collective et imaginaire bridé. Homère, Phidias et la représentation de la divinité dans la littérature impériale », Incontri triestini di filologia classica 4, 2004-2005, Atti del Convegno internazionale Phantasia. Il pensiero per immagini degli antichi e dei moderni, a cura di Lucio Cristante, 301-313.
Van Nortwick Thomas 2009The Unknown Odysseus. Alternate Worlds in Homer’s Odyssey, Ann Arbor, University of Michigan Press.
Vincent Guy-Roger 2007 « La poursuite de Jayadratha par Arjuna (Mbh VII, 32-121) vaut-elle pour celle d’Hector par Achille (Iliade XX à XXII)? », Gaia 11, 131-173.
Visa-Ondarçuhu Valérie 2008 «  »Héraclès à la croisée des chemins »: de l’usage du mythe chez Dion de Pruse (Sur la royauté I) », Pallas 78, 2008, Mythes et savoirs dans les textes grecs et latins, 335-350.
Visser Edzard 2008 « Fiktion und Wirklichkeit. Die epische Dichtung und Homer », Zeit der Helden. Die « dunklen Jahrhunderte » Griechenlands 1200 – 700 v. Chr., Katalog zur Ausstellung im Badischen Landesmuseum Schloss Karlsruhe, 25.10. 2008 – 15. 2. 2009, Badisches Landesmuseum Karlsruhe, Claus Hattler Hrsg., Darmstadt, Primus, 320-323.
Vlahos John B. 2009 « Homer’s Odyssey, Books 19 and 23: Early Recognition. A Solution to the Enigmas of Ivory and Horns, and the Test of the Bed », Reading Homer. Film and Text, Ed. by Kostas Myrsiades, Madison, 89-116 (rééd. de College Literature 34, 2007, 107-131?).
Volpilhac-Auger Catherine 2009 « De vous à toi. Tutoiement et vouvoiement dans les traductions au 18e siècle », Dix-huitième siècle 41, p. 553-566.
Walcot Peter 2009 « Odysseus and the Art of Lying », Homer’s Odyssey. Oxford Readings in Classical Studies, Ed. by Lillian E. Doherty, Oxford, OUP, 135-154.
Warnecke Heinz 2008 Homers Wilder Westen. Die historisch-geographische Wiedergerbut der Odyssee, Stuttgart, Franz Steiner Verlag.
Wathelet Paul 2007 « Le rôle de l’eubéen et celui de l’Eubée dans l’épopée homérique », Gaia 11, 25-52.
Wathelet Paul 2009 « L’origine de quelques figurants troyens dans l’Iliade et des leçons qu’on peut en tirer sur la constitution de la geste troyenne », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 93-119.
Webb Ruth 2009 Ekphrasis, Imagination and Persuasion in Ancient Rhetorical Theory and Practice, Farnham, Ashgate.
Werner Christian 2008 « Wives, Widows and Children: War Victims in Iliad Book II », AC 77, 1-17.
West Stephanie 2002 « Starting from the Telemachy »,The Classical Commentary. Histories, Practices, Theory, Roy K. Gibson & Christina Shuttleworth Kraus eds, 29-47.
Wilgaux Jérôme 2006 « Corps et parenté en Grèce ancienne », ” », Penser et représenter le corps dans l’Antiquité, sous la direction de Francis Prost et Jérôme Wilgaux, Rennes, PUR, 333-347.
Wilgaux Jérôme 2008 « De l’examen des corps à celui des vêtements, les règles de la civilité en Grèce ancienne », Mètis n. s. 6, Dossier S’habiller, se déshabiller dans les mondes anciens, 57-74.
Wöhrle Georg 2009 « Sons (and daughters) without fathers: fatherlessness in the Homeric epics », Growing Up Fatherless In Antiquity, Ed. by Sabine R. Hübner and David M. Ratzan. Cambridge, CUP, 162-174.
Woodard Roger 2007 « Hesiod and Greek Myth »,The Cambridge Companion to Greek Myth, Cambridge, CUP, 83-165.
Worms Anne-Lise 2009 « Les énigmes d’Homère: à propos de la théorie littéraire des néo-platoniciens », Les écritures secrètes, La Licorne 87, 257-272.
Woronoff Michel 2009 « Les survivants de Troie », Reconstruire Troie. Permanence et Renaissances d’une cité emblématique, Michel Fartzoff, Murielle Faudot, Évelyne Geny & Marie-Rose Guelfucci éditeurs, 9-25.
Zajko Vanda 2006 « Hector and Andromache: Identification and Appropriation », Classics and the Uses of Reception, Charles Martindale & Richard F. Thomas eds, 80-91.
Zatta Claudia 2009 « The last metamorphosis of Proteus in Euripides’ Helen », Protée en trompe-l’œil. Genèse et survivances d’un mythe, d’Homère à Bouchardon, sous la direction d’Anne Rolet, 129-138.
Zatta Claudia 2010 « Making History Mythical: the Golden Age of Peisistratus », Arethusa 44, 21-62.
Zerba Michelle 2009 « Odyssean Charisma and the Uses of Persuasion », AJP 130, 313-339.
Zhuber-Okrog Karoline 2009 « Odysseus in Lykien: Die Darstellung des Freiermordes am Heroon von Trysa », Das Phänomen Homer in Papyri, Handschriften und Drucken, Hrsg. von Cornelia Eva Römer, Nilus. Studien zur Kultur Ägyptens und des Vorderen Orients, Band 16, Wien, Phoibos Verlag, 39-46.
Zimmermann Bernhard 2009 « Am Anfang der Irrfahrten durch die Jahrhunderte – Odysseus in Homers Odyssee », Odysseus. Irrfahrten durch die Jahrhunderte, Hrsg. von Hans-Joachim Gehrke und Mirko Kirschkowski, Rombach Wissenschaften. Reihe Paradeigmata. Band 7, Freiburg, Rombach Verlag, 11-18.
Zusanek Harald 2009 Poseidon, Hrsg. und bearb. von Michael Zuzanek, Frankfurt, Peter Lang.

éditorial Epea pteroenta 19

ÉDITORIAL

L’année 2009 a vu de nombreux changements pour le centre homérique et les dossiers en cours, ce qui a une fois de plus provoqué des retards dans les publications.
Voici sous forme résumée les principaux points de nos principales avancées depuis la parution d’Epea Pteroenta 18:
– le site homerica n’était plus modifiable l’an dernier mais il va le redevenir pendant l’été sous la houlette de Valérie Bellynck et de l’équipe GETALP, dans la prévision de sa migration à la MSH à la rentrée. Pour le moment, l’URL est toujours http://w3.u-grenoble3.fr/homerica/
– création du site AGORA-webtek en 2008, destiné à la publication des comptes rendus de Gaia: Agora 1 mis en ligne en 2008 sous forme revue et mise en pages
Agora 2 mis en ligne en décembre 2008, a été revu et mis en pages par Cécile Gaborit en 2009.
Agora 3 a commencé au printemps 2010, et désormais, les comptes rendus sont mis en pages (toujours par Cécile Gaborit) avant d’être mis en ligne, ce qui évite des versions intermédiaires parfois assez gênantes.
Dans le site Agora, vous trouverez aussi des publications en ligne (article de Jean Rigaud, communication en anglais de Giuseppe Lentini dont la version italienne est publiée dans Gaia 12, travaux d’étudiants ou cours alternatifs mis en ligne).
L’URL http://agora.xtek.fr/?
– Bibliographie homérique: mise en ligne en collaboration avec l’INIST à Nancy, consultable (1991-2009) à l’adresse: http://homere.inist.fr/
La base pour l’année 2009 a été préparée au printemps 2010, mais plusieurs missions à l’étranger et en France ont retardé sa mise en ligne, et un séjour prévu à l’EfA à Athènes en juillet 2010, avec une excellente bibliothèque, m’a entraînée à attendre jusque là: j’ai pu en effet enregistrer une centaine de nouveaux titres grâce à ces quelques jours de travail.
– Le séminaire homérique CPER ayant épuisé ses derniers crédits, nous avons organisé en 2009-10 un véritable séminaire de recherche, reposant sur nos propres forces grâce à de nouvelles inscriptions en doctorat, et il a été consacré à la mythologie.
– mise en ligne des séminaires et conférences du centre à Grenoble sur le site
http://podcast.grenet.fr/?page_id=290.
– les difficultés rencontrées pour modifier la page d’accueil du site homerica nous ont entraînés à créer des blogs: en juin, au cours de notre dernière séance de séminaire, nous avons créé ensemble homericablog (le titre homerica étant déjà pris par quelque chose qui n’a rien à voir): consultez et intervenez dans https://homericablog.wordpress.com/ où nous avons essayé de remplacer la page d’accueil d’homerica par des nouvelles mises à jour.
A l’initiative de Maria Paola Castiglioni, nous avons aussi créé un blog Mythologica agréé dans le site Hypothèses consacré aux sciences humaines, il sera bientôt développé à l’adresse http://mythologica.hypotheses.org/

Parmi nos projets pour l’avenir, nous étions heureux d’annoncer que nous avons obtenu une bourse post-doctorale de Grenoble Université pour prolonger notre collaboration avec Trieste pour le Dictionnaire étymologique de la mythologie grecque et le projet Mythologica, mais le bénéficiaire, Alberto Pavan, vient de nous apprendre qu’il démissionne à cause de la situation en Italie: il ne peut pas renoncer à son poste d’enseignant. Nos projets risquent donc de continuer à ne pas avancer comme nous aurions pu l’espérer.

Les pages consacrées à la bibliographie (rubrique « Nouvelles publications ») sont toujours plus nombreuses, peut-être parce que nous avons davantage de moyens d’information sur les publications récentes dans nos domaines grâce au web, à des sites comme ceux de la BMCR ou Gnomon, mais probablement aussi parce que les progrès indéniables des publications en ligne n’empêchent nullement les publications sur papier d’augmenter aussi. C’est réconfortant pour ceux qui comme nous croient à l’avenir du livre à cause de la capacité de développement d’une argumentation suivie cohérente que la publication virtuelle permet difficilement. Mais il faudrait que nous soyons mieux informés des publications en ligne, difficiles à suivre de manière systématique. Nous sommes toujours très reconnaissants envers tous ceux qui nous communiquent des informations bibliographiques, et encore plus envers ceux qui nous envoient leurs publications ou celles dont ils sont responsables.
Nos lecteurs apprécient aussi d’avoir des publications inédites grâce à ce bulletin: que nos amis auteurs d’articles de dimensions limitées soient aussi remerciés et incités à nous envoyer des articles comme l’a fait ici Christophe Cusset.

Parmi les points positifs encore, le nombre de plus ou moins jeunes chercheurs qui nous rejoignent et la qualité des travaux dont ils nous font part, que ce soit par leurs publications ou par les séminaires auxquels ils ou elles ont pris part.
Une autre information positive est que Maria Paola Castiglioni, dont la situation jusqu’à 2009 était précaire, a été nommée Maître de conférences à Grenoble, dans le département d’histoire qui relève de l’UPMF. Bien que nos universités soient en voie de se réunir dans une université unique de Grenoble, il y a encore bien des problèmes pour travailler ensemble, mais notre recherche commune sur le Palladion dans la Guerre de Troie a abouti à une communication commune dans un beau colloque sur le Cycle épique organisé à Olympie en juillet 2010, ce qui nous a permis de prolonger notre séjour par des journées de recherche bibliographique à Athènes.

Françoise Létoublon

Post-scriptum sur la bibliographie:
La base FmP comporte pour 2009 exactement 451 enregistrements ou fiches, compte tenu des oublis constatés dans les versions précédentes. Dans la version Word publiée ici, nous n’avons gardé que les publications postérieures à 2002, ce qui fait déjà remonter bien loin dans le temps mais permet peut-être de faire connaître à tous nos lecteurs nombre de publications dont ils n’avaient pas connaissance. Chacun fera son tri lui-même en fonction de ses intérêts dans son domaine de recherche. Plusieurs remarques de lecteurs ont déjà entraîné des corrections, je les en remercie. J’ai un peu de honte à confesser que parmi mes oublis récents ou non figurent plusieurs publications dont je suis personnellement responsable: Homère en France après la Querelle, Gaia 11 et Gaia 12 n’étaient pas encore répertoriés. Je présente aux auteurs des articles concernés toutes mes excuses pour cette négligence qui est rattrapée désormais puisque les entrées, même antérieures à 2002, font partie de mon envoi à Nancy pour 2009. Cela prouve au moins que l’oubli est humain, et que je n’ai pas fait de favoritisme pour nos publications!

Epea pteroenta 19

SOMMAIRE Epea pteroenta

Bulletin du Centre d’études homériques

19, juillet 2010

Éditorial pp. 1-2

Nouvelles publications pp. 3-20

Article: « Musique et paysage pastoral dans la poésie bucolique de Théocrite » par Christophe Cusset pp. 21-32

Fiche scientifique et fiche bibliographique
(exemple à reproduire et diffuser) p. 33-34

Nouveaux participants du Centre d’Études Homériques adhérents de l’association p. 35-41

La rubrique Informations diverses est désormais remplacée par le blog homerica.

le site homerica est ami des frères Wood et de leur voyage

Nous signalons que les frères Wood, passionnés de cyclisme, ont reconstitué à vélo le trajet d’Hannibal de Carthage à Rome en passant par les cols des Alpes suivant les diverses hypothèses vraisemblables: en attendant leur émission sur la BBC, voir www.woodbrothers.tv
et l’ascension du Mont Ventoux: http://www.youtube.com/watch?v=G7mKsDmDDI0